Juillet 22 2019

Jardin partagé de Mamao Aivi - Le maire à la rencontre de la deuxième session de CPIA

Le maire de Papeete Michel Buillard a effectué une visite au jardin collectif et partagé de Mama’o Aivi, ce mercredi 12 décembre et a rencontré la douzaine de jeunes gens issus du quartier actuellement en formation.







Le jardin collectif et partagé de Mama’o Aivi a été inauguré en septembre 2011. Il a pour objectifs :
• de participer au développement du lien social, en favorisant la participation des habitants et des associations à la dynamique de quartier ;
• d’accompagner les associations dans leur démarche d’insertion des publics éloignés de l'emploi via la mise en place de formations et de contrat aidés à destinations des futurs « jardinières » et « jardiniers » (partenariat noué avec le SEFI) ;
• d’apporter une éducation à l’environnement et un apprentissage du « bien manger », via une sensibilisation à la protection de l'environnement et un travail développé autour des thématiques de la santé, de l'alimentation et de l'hygiène de vie ;
• de favoriser l'accès à une alimentation saine pour les ménages les plus modestes ;
• de contribuer à une amélioration durable du cadre de vie au sein du quartier de Mama’o Aivi.

En outre, d’un point de vue écologique, ce projet est un formidable terrain d’expérimentation pour la pratique d’une agriculture intégrée, favorisant ainsi un mode de culture respectueux de l’environnement.

Fonctionnant comme un jardin d’insertion, ce projet permet d’accueillir des personnes désireuses de s’insérer dans un processus de retour à l’emploi. Ainsi, il s’agit là de la deuxième cession de CPIA, permettant ainsi à 12 jeunes issus des trois associations du secteur, de pouvoir bénéficier d’une formation qualifiante, ainsi que d’un accompagnement individualisé.

Les formations et le suivi des CPIA est assuré par DOCEO formation.

L’association en charge de la gestion et de l’animation du jardin prépare actuellement la troisième session de CPIA, devant également permettre aux jeunes du quartier de Mama’o Vallons, de bénéficier de cette dynamique.





Les CPIA ont, par ailleurs, suivi un atelier cuisine avec Alix Gourdin au sein de l’ancienne école Tamatini. Durant les trois matinées de formation, ils ont appris différentes recettes de compotes, confitures, vinaigres et chutney, à lire les étiquettes et connaître la composition des produits industriels, et à stériliser les contenants…
L’avantage du fait-maison est que l’on contrôle la quantité de sucre, on choisit ses fruits, et c’est bien plus économique. Plus besoin d’acheter des petits pots pour bébés, les compotes faites maison sont parfaitement adaptées aux enfants, sont très simples à réaliser et se conservent bien.
Les CPIA sont tous ressortis de cette formation satisfaits et prêts à cuisiner, à des fins commerciales ou tout simplement pour leur consommation personnelle.