Novembre 16 2019

Projet MER soutenu par le Projet Educatif Local :

Cette année, 10 collégiens se sont présentés mercredi 22 mai à l’examen du permis côtier et tous sans exception ont réussi. Après avoir passé l’épreuve du QCM dans les locaux de la Direction des Affaires Maritimes, les élèves du collège de Tipaerui se sont rendus à la capitainerie pour passer les épreuves pratiques sur bateau école de Tahiti Lagon. Le projet MER est soutenu par le Projet Educatif Local de la Ville de Papeete.

Le projet MER, qu’est ce que c’est ?

Le sigle M.E.R signifie : « Métier, Environnement, Réussite » et vise à faire découvrir le monde de la mer et de la pêche à des élèves de 3e à travers des stages, des activités et des rencontres.

L’action cible des jeunes du collège de Tipaerui en difficultés scolaires – voire en voie de décrochage scolaire. Elle a pour objectif de valoriser leur travail et leur investissement personnel pour les remotiver dans leur orientation.

Le projet se décompose en trois volets pour sensibiliser les jeunes à plusieurs thématiques :

Métiers : découvrir les métiers de la mer par des stages courts dans différentes entreprises et institutions.
Environnement : acquérir les notions relatives à la préservation de l’environnement marin.
Réussite : prendre confiance en soi par le travail et l’effort, grâce au passage du permis côtier.

Témoignage de Huiarii - 16 ans :

"C'est ma prof, Mme Garnier, qui m'a proposé de m'inscrire dans ce projet en début d'année scolaire. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre au départ mais j'ai vite pris goût à la découverte des métiers de la mer. C'est surtout les exercices pratiques que je retiens. Je savais que tout mon groupe aurait le permis côtier car nous avons tous beaucoup travaillé pour l'obtenir. Je voudrais remercier le collège de Tipaerui, la Mairie de Papeete pour nous avoir permis de participer à ce projet MER."



En attendant les résultats, les élèves tentent de se détendre. Il y a une bonne cohésion dans le groupe des 10 élèves.



Les résultats de l’examen théorique : OK pour tous ! 6 élèves ont fait 0 fautes, seulement 4 ont fait 1 faute


Les deux collégiennes, prêtes à passer un examen dit plutôt « masculin ».


L’équipe qui « fonctionne » : Josiane Bigorgne, formatrice à Tahiti Lagon et Laure Garnier, professeur de technologie, au collège Tipaerui.


Le premier candidat à passer les épreuves pratiques.