Novembre 19 2019

Initiation aux gestes de sauvetage en mer et randonnée en paddle : des activités nautiques originales et éducatives pour les enfants des centres de loisirs

Pour la dernière semaine du centre de loisirs destiné aux enfants des quartiers prioritaires de Papeete âgés de 6 à 12 ans et organisé dans le cadre du Projet Educatif Local, l’équipe d’animation a proposé des activités nautiques originales et éducatives à la Pointe Venus.

Grâce à l’intervention de deux maîtres nageurs de la piscine municipale de Tipaerui, Patrice Chanzy et Alwind Manutahi, les enfants ont pu pratiquer le paddle et être sensibilisés aux gestes de sauvetage en mer.


Déroulé de la randonnée en paddle :

1- Sur la plage
« On commence sur la plage pour rappeler les règles de sécurité : l’importance du « leash », de rester en groupe le long du rivage et de savoir garder le cap…

2- A genoux sur la planche
Puis on réalise le départ à genoux pour apprendre à se placer sur la planche, se diriger, bien positionner sa rame, équilibrer sa direction.

3- Debout et prise d’assurance
Une fois prêt, ils peuvent se mettre debout et maîtriser l’équilibre. Lors de la randonnée, on leur apprend à se tourner, pivoter à droite/gauche. Pour finir, on organise une course pour le trajet du retour. »


Parole à Faimano, la directrice du centre
:
« L’initiation au sauvetage a permis aux enfants de prendre conscience de l’importance du respect de règles de sécurité en mer. Nous espérons qu’ils auront retenu de cette initiation les gestes qui sauvent et les signes annonciateurs de la noyade. C’est un atelier que nous pensons important à réitérer afin qu’un maximum d’enfants puissent en bénéficier. »

Parole à Patrice, champion de Paddle et maître-nageur :
« L’initiation au sauvetage permet de donner aux plus jeunes un esprit de prévention. Cela peut également les aider à préparer des examens comme le BSA (Brevet de Surveillance Aquatique), de faire naitre des vocations ou tout simplement de les responsabiliser, de savoir comment aider une personne en difficulté dans l’eau. »







Déroulé de la session de sauvetage :



1- L’échauffement et les techniques
« Au début, comme lors d’un « Lifeguard training », on fait un échauffement : on court sur la plage, on fait des exercices de sprint. Puis on leur apprend comment on entre dans l’eau en plongeant en toute sécurité, faire la technique du « dolphin dive » pour avancer. Quand ils n’ont plus pieds, ils mettent en place la technique du « croll water polo » (nager la tête hors de l’eau) afin de garder un contact visuel avec la victime. »

2- Le matériel

« Le Rescue Tube est le matériel utilisé par le Lifeguard. On apprend aux enfants comment arriver sur la victime tout en laissant un écart (prise de dégagement), ainsi la victime peut s’accrocher sans s’appuyer sur le sauveteur. »

3- Le sauvetage

« Avec un cordon sanglé que l’on déroule pour le sauvetage, on le passe autour du coup et sous le bras. Une fois arrivée vers la victime, on lui donne la bouée, on l’attache derrière, la victime est sanglée. Le sauveteur peut alors nager avec l’anneau en main. »





Le paddle est un loisir qui peut aussi servir à faire du sauvetage :

« Le matériel de sauvetage doit être un objet flottant. Un paddle peut très bien être utilisé comme une planche de sauvetage (en laissant la rame sur le côté).
Nous avons appris aux enfants comment approcher la victime, se placer sur la planche pour ramer allongé ou à genoux (pour avoir plus de hauteur), savoir pivoter, faire demi-tour, récupérer la victime la mettre sur la planche et la ramener»
, explique l'équipe.