Octobre 17 2019

Pose d'un totem informatif au marché : Papeete valorise son patrimoine touristique

Dans le cadre de la Semaine du tourisme, le maire de la Ville de Papeete Michel Buillard, accompagné d'une partie de son conseil municipal et de représentants du GIE Tahiti Tourisme dont Michel Monvoisin, son président du conseil d'administration, a inauguré, ce vendredi 25 septembre 2015, le totem touristique du marché de Papeete ainsi que son espace « Food Court » (aire de restauration), conçus à l'attention des visiteurs, qu'ils soient résidents ou étrangers.

Parmi les invités figuraient également les propriétaires des hôtels et pensions de famille de la commune, à qui le maire à rendu visite durant la semaine. "En allant à leur rencontre, j'ai pu constater l'entreprenariat, la volonté de bien faire les choses et de recevoir nos touristes au mieux. Ces établissements affichent un taux de remplissage très satisfaisant, preuve que le tourisme marche à Papeete. Nous devons cela aux efforts consentis durant de longues années, grâce au chantier d'assainissement des eaux usées et à une meilleure sécurisation du marché. L'offre variée et les prix abordables des roulottes séduisent également la clientèle touristique", s'est réjoui le Tavana de la capitale.

Le totem nouvellement installé au marché municipal Mapuru a Paraita fait partie d'une longue série de panneaux touristiques envisagés. Le panneau du marché de Papeete, d’une dimension de 170 x 45 cm, dresse, en français et en anglais, un descriptif de ce lieu mythique et en rappelle quelques dates importantes de 1847 à aujourd’hui.

Avec sa charpente métallique, sa mezzanine dédiée à l’artisanat, ses snacks rénovés et ses différentes halles (poissons, viandes, fruits et légumes, fleurs, pareu, produits locaux divers), le marché municipal offre, sur plus de 7 000 m2, une palette complète de la vie quotidienne polynésienne, un extraordinaire feu d’artifices de couleurs, saveurs et odeurs, que ne manquent pas de visiter en priorité quelque 500 000 touristes et autres croisiéristes chaque année.

Au total, trente-cinq sites patrimoniaux ont été identifiés dans la capitale afin d'accueillir une signalétique touristique (Hôtel de ville, Cathédrale, place Tarahoi, etc.). Dans un premier temps, ce sont huit sites qui se verront dotés d’une signalétique. Cette dernière sera adaptée au lieu et à son environnement ; il y aura donc, selon les cas, un pupitre ou un totem, tout deux des supports de communication moderne.

Pour rappel, le parc Bougainville s’est doté d’une signalétique en septembre 2014. Le temple Paofai et son quartier accueilleront très prochainement leurs panneaux. Le coût de l'ensemble de la signalétique touristique pour la ville de Papeete se monte à un peu plus de 5,5 millions Fcfp.

Les objectifs sont les suivants :
- Amélioration de l’accueil des visiteurs en leur fournissant les clés de compréhension de la ville et de son patrimoine.
- Réappropriation, par la population locale, de sa ville par des explications sur la richesse de son patrimoine.
- Protection, conservation et valorisation du patrimoine.

Eléments techniques

Les visuels comprennent des textes en français et en anglais. Le choix de l'inversion vidéo pour les panneaux (textes de couleur claire sur fond de couleur foncée) a été réalisé : moins éblouissant, meilleure lisibilité et prise en compte d'un public malvoyant. Le marron a été retenu comme couleur de fond de panneau. Il permet d'intégrer la signalétique dans son environnement, tout en faisant référence à un matériau naturel, le bois.

La charte graphique comprend des éléments identitaires :

- Le diadème : reprise de la montagne de Papeete, déjà présente dans le logo de la ville.


- Les 5 rivières : de gauche à droite, Tipaerui, Vaihi, Papeete, Papeava et Fautaua.


- Les motifs de tatouage tahitien : motifs tahitiens d’après les relevés de Sidney Parkinson lors du premier voyage de Cook.



- Les jumeaux de Tipaerui : élément culturel proposé à la commune de Papeete.











UN « FOOD COURT »
POUR PLUS DE CONFORT ET DE CONVIVIALITÉ


Le « Food Court » (l'aire de restauration) du marché de Papeete, "comme il en existe partout dans le monde" souligne le maire de Papeete, permettra à 80 usagers de se restaurer facilement et de manière plus conviviale, dans un cadre agréablement arboré.

Vingt tables pouvant accueillir jusqu’à quatre personnes ont été gracieusement fournies par la Brasserie de Tahiti (valeur d'environ 1 million Fcfp). Le choix de ne pas offrir de places assises a été réalisé afin de pouvoir augmenter la capacité d’accueil, et favoriser un renouvellement correct parmi les usagers avec un délai d’attente réduit.

L’espace défini, exploité par les charcutiers en week-end seulement, restait inoccupé en semaine. Désormais, le « Food Court » permettra à la population de se restaurer du lundi au vendredi, entre 5 heures et 14 heures.

Le marché municipal est ouvert le lundi de 5 heures à 18 heures, du mardi au samedi de 4 heures à 18 heures, et le dimanche de 3 heures à 9 heures.