Octobre 17 2019

Les deux-roues priés de mieux se garer en Centre Ville

Afin de répondre au souhait des commerçants, résidents et autres usagers du centre-ville d’améliorer la circulation des piétons, le stationnement des deux roues ne sera plus toléré sur les trottoirs, les galeries couvertes et les passages et espaces piétonniers à partir du 2 novembre 2015.
Tout contrevenant s’exposera à une amende. Les utilisateurs de deux roues sont invités à se garer sur les aires de stationnement qui leur sont réservés et disponibles dans la plupart des rues du centre-ville (voir plan).

Rémy Brillant, directeur général des services, explique : "L'idée n'est pas de pénaliser les deux roues, au contraire, c'est de les favoriser dans la ville, car c'est un mode de déplacement dit doux, par rapport à la voiture. Les deux roues permettent en effet d'économiser de l'espace et sont moins polluants, etc. Cependant, à l'heure actuelle, ils ne sont pas à leur place sur les trottoirs et les galeries couvertes. Dans un premier temps, nous voulons aujourd'hui libérer l'espace piétonnier, car la gêne est réelle sur certains trottoirs.

Cette première étape n'a pas pour finalité de verbaliser encore moins de créer des recettes pour la Ville puisque c'est le Pays qui gère cela, mais elle rentre dans un cadre général d'aménagement des voiries et de déplacements urbains. Elle nous permettra de quantifier plus précisément les besoins des usagers de deux roues, et d'étoffer notre offre, de 200 places actuellement, en fonction des lieux les plus fréquentés. Cela se fera progressivement. En attendant, les parkings publics ou privés devront être privilégiés pour des stationnements à la journée."