Novembre 17 2019

Marche pour ta santé - Des seniors heureux bien dans leur corps, et bien dans leur tête

Samedi 1er octobre 2016, un groupe d’une trentaine de jeunes et moins jeunes seniors ont célébré à leur manière la Journée internationale des personnes âgées lors d’une marche sportive dans la vallée de la Fautau’a avec le partenariat de la Ville de Papeete et le soutien de son maire Michel Buillard.

Emmené par Ralph Maamaatuaiahutapu, auteur du blog PlusMincePlusJeune.org et du site internet en construction Happy-50plus.com, ils ont parcouru ensemble pas moins de 7,2 kilomètres sous un ciel à peine voilé par des nuages protecteurs.

Guidé par Noël Tauira, ancien responsable communal de la vallée de la Fautau’a, la randonnée a pris un caractère culturel bien apprécié par les marcheurs de tous âges. Les plantes endémiques et introduites n’ont plus de secret pour eux.

Un couple de quinquagénaires polynésiens n’a pas hésité à faire le déplacement de Papeari pour manifester leur engouement pour des activités sportives réunissant leurs semblables. Pour signaler le passage du groupe dans la vallée de la Fautau’a, l’époux a planté une noix de coco germée apportée de son district.

Âgé de 81 ans, le père du ministre Jean-Christophe Bouissou, a démontré à ses pairs que le doyen du groupe a encore beaucoup de vitalité dans ses jambes. La randonnée semble être une véritable passion dans sa famille, et c’est avec fierté qu’il a découvert le plant de Kava planté par son fils il y a un an avec Noël lui-même.

À l’issue d’une promenade de santé pleine de bonne humeur et de joie partagés, un plant de fleurs de Pua (Fagrae berteroana), ou Bois tabou en français, a été mis en terre par l’une des marcheuses pour marquer leur passage le 1er octobre 2016.

Baptisé « Senior Happy Pua » par le groupe, cet arbre symbolisera la vie et l’amour. Utilisée pour la confection de couronnes, la fleur de Pua est l’une des nombreuses plantes odorantes qui composent le Kumuhei, le philtre d’amour marquisien.

Selon la légende polynésienne, le tout premier Pua aurait été transporté sur terre par le dieu Tane, dieu des forêts, qui l’avait enlevé de son dixième ciel. Devenu sacré, les représentations du dieu Tane étaient toujours sculptées dans ce bois.

La matinée s’est ensuite poursuivie chez Myrtille Bodin qui a accueilli le groupe dans sa propriété pour une présentation des bienfaits des jus et décoctions de fruits, légumes et plantes qu’elle confectionne sous l’enseigne Aromaohi, selon la tradition de la médecine maohi. La dégustation des jus de santé fraîchement extraits à froid a convaincu les seniors des vertus des aliments organiques crus sur leur santé.

C’est avec plaisir que le groupe se retrouvera une fois par mois pour une sortie en pleine nature sous la conduite de Ralph, un jeune quinqua polynésien qui veut faire bouger le fenua.


(Texte et photos : Ralph Maamaatuaiahutapu)