Février 28 2020

Festival du graffiti Ono'u : un musée du « Street Art » ouvre à Papeete

Le maire de Papete Michel Buillard a assisté ce samedi 10 octobre 2016 à l’inauguration du premier musée de « Street Art », ouvert au centre Vaima à l’occasion du 3ème festival du graffiti Ono'u.

Il y avait du beau monde, des artistes heureux, des organisateurs ravis et un public enchanté : tout pour une soirée réussie. Tavana, accompagné des élus Marcelino Teata, Alain Mai et Georges Kouakou, a pu rencontrer à nouveau les organisateurs, Sarah Roopinia et Jean Ozonder. Ces derniers, qui avaient en tête ce projet de musée dès 2014, ont préféré laissé le temps au public polynésien d'aimer et d'apprécier le street art et son univers. C'est à présent chose faite.

Le musée ouvrira officiellement ses portes le 20 octobre prochain. Cet espace présentera des techniques artistiques contemporaines variées, surprenantes et avant-gardistes : graffitis en 3D ou lumineux, peintures en trompe l'oeil, sculptures, etc. Cette année, une douzaine de nouvelles fresques ont été réalisées dans le centre-ville de Papeete, portant à une trentaine d'œuvres murales le parcours street art Ono'u. Une sélection d'une vingtaine d'artistes parmi les meilleurs de la scène mondiale ont fait le déplacement au fenua. Organisé à Papeete depuis la première année, le festival Ono'u est actuellement à Raiatea pendant quelques jours.


En l'espace de trois années, le festival Ono'u a déjà accueilli 73 artistes de 26 nationalités différentes qui ont peint plus de 10 000 m2 d'oeuvres. Près de 12 000 aérosols et 1 000 litres de peintures acrylique ont été utilisés à cet effet. Des milliers de jeunes et familles ont été sensibilisés à cet art chaque jour et des ateliers d'initiation au graffiti ont été offerts gracieusement dans quatre établissements scolaires de Tahiti. Plusieurs expositions internationales ont été présentées à Paris et à Los Angeles. Un timbre street art en Polynésie a été crée et présenté lors du Salon mondial de la philatélie à New York.