Août 24 2019

Les maisons de quartier de Papeete : vecteurs de lien social

Trois maisons de quartiers ont été inaugurées ce jeudi 8 décembre 2016 par le maire de Papeete Michel Buillard et son conseil municipal. Etaient également présents pour l’évènement le haut-commissaire de la République M. René Bidal, le président du Pays M. Edouard Fritch, la députée Mme. Maina Sage ainsi que des représentants du Contrat de ville et de la Délégation pour le développement des communes.

Dès 9 heures, le cortège s’est rendu à la maison de quartier de Pinai à Tipaerui où pas moins de 100 enfants de l’école de Pinai ainsi que des représentants des associations des parents d’élèves et de quartiers les attendaient pour un accueil haut en couleurs. Pour l’occasion, une fresque géante fut réalisée par l’artiste Matahi Coulon, originaire de Tipaerui.

Sur son œuvre apparaissent plusieurs personnages et emblèmes propres à la vallée et à Papeete, tels que Paparai, Mama Vaetua et Iriti Hoto, mais aussi le sigle des jumeaux de Tipaerui, les instruments de musiques polynésiens ou l’oiseau Vini ura. La culture fut ainsi mise à l’honneur sur ce lieu, proche de l’école Pina’i, qui participe aussi à l’apprentissage du patrimoine culturel grâce à des cours de musique et de danses traditionnelles.

Vers 10 heures, les autorités se sont rendues à La Misson à la salle Te Hotu Te Aroha où des jeunes sportifs ont offert aux invités une démonstration de futsal et de fitness, marquant ainsi leur attachement aux activités sportives mises en place par la ville de Papeete.

Enfin à 11 heures, c'est sur fond musical des habitants des hauteurs de La Mission que la délégation fut chaleureusement accueillie. Le père Ken Tehei a officié et souhaité à la maison nouvellement baptisée Te Tahua Papareva de belles années devant elle.

Une matinée baignée dans une ambiance conviviale, durant laquelle Tavana Michel Buillard a notamment rappelé que « la cohésion sociale se fait par le sport mais aussi par le partage de connaissances en matière culturelle ».

Ces équipements doivent en effet permettre de faciliter les rencontres inter générations, de solidarité et de coopération ; de diffuser l'information de manière optimale ; d'impliquer le plus largement possible les jeunes dans les activités et la vie de l’équipement ; et d'organiser des activités structurées pratique (sportives, socio-éducatives, culturelles et d’animation globale) favorisant le développement de la personne par la découverte et l’apprentissage.

Parmi les objectifs recherchés, figurent notamment le développement de la culture, des loisirs et des activités éducatives et de formation, ainsi que le renforcement du lien social.

Lors de son intervention, le haut-commissaire M. René Bidal a pour sa part rappelé l’engagement fort de l’État, avec plus de 40 % du budget du contrat de ville acquis à la ville de Papeete. La présidente du contrat de ville Mme. Tenuhiarii Faua a quant à elle souhaité que les maisons de quartiers soient un véritable point de rencontre pour le tissu associatif.

Le maire et l’ensemble de son équipe remercient les hautes autorités ainsi que la population pour l’accueil chaleureux qui leur a été réservé.
















MAISON DE QUARTIER DE PINAI




Bien que fortement marqué par la présence de la zone industrielle, le quartier de Tipaerui est, avec plus de 2 500 habitants, l'un des quartiers prioritaires les plus peuplés de la commune.

Le quartier se caractérise par : une population jeune (plus de 40% des habitants du quartier ont moins de 25 ans) ; et une vie associative dynamique.

Située, depuis 1995, dans d’anciens locaux de l’école Pinai, la Maison de quartier de Pinai s’est imposée comme un équipement de proximité majeur, outil nécessaire à la mise en place d’actions menées en faveur de la population du quartier. Cependant, la vétusté du bâtiment n’offrait plus les conditions optimum de sécurité à la poursuite des activités mises en place.

La construction de ce nouvel équipement de 405 m2, adapté et répondant aux nombreuses sollicitations des habitants, est devenue une priorité pour la municipalité. La maison de quartier permet aux habitants de participer à des ateliers de fitness, de yoga, de théâtre ou encore de cuisine.

Coût total de 80 millions XPF :
- 40 millions XPF par le CUCS (50%)
- 24 millions XPF par la DDC (30%)
- 16 millions XPF par la ville (20%)




SALLE POLYVALENTE TE HOTU TE AROHA




Limitrophe du centre ville, le quartier de La Mission est, avec plus de 3 000 habitants, le quartier prioritaire le plus peuplé de Papeete. Il s'agit d'un quartier hétérogène se composant de sous-secteurs aux problématiques propres (on peut ainsi aisément distinguer une partie haute composée des secteurs de la Vallée des Lilas, de Raimanutea, des Hauts du Tira et des Hauts de Vallons ; d’une partie basse se composant des secteurs de Papeava, de Te Aroha et de Tepapa).

Ainsi, le secteur de Tepapa comptabilise 101 logements sociaux répartis entre les résidences OPH « Les balcons de Tepapa », de « Tepapa » et « Tepapa 3 ».
Il se caractérise également par : une population jeune (plus de 46 % des habitants du quartier ont moins de 25 ans) ; et une bonne dynamique associative.

Fort de ce constat, la commune, dans le cadre de sa politique de développement social des quartiers, a construit, en 2006, la salle polyvalente Te Hotu te Aroha afin d’offrir aux habitants du quartier (des jeunes en particulier) un espace approprié à la pratique d’activités sportives, culturelles et d’animation sociale.

Cet équipement de proximité est fortement prisé et de nombreuses actions en lien avec le sport, l’éducation, la santé, la citoyenneté et la prévention de la délinquance y sont organisées. Toutefois, sa fréquentation quotidienne, sans cesse croissante, par les associations du quartier, voire même par les autres associations de quartiers de la ville, ont eu pour conséquence de rendre cet équipement moins fonctionnel pour la pratique de certaines activités et de fortes dégradations ont été constatées. Il devenait ainsi nécessaire de remettre en état cet équipement de proximité, afin de garantir la sécurité des activités et des habitants.

Coût total de 12 649 158 XPF :
- 6 324 579 XPF par le CUCS (50 %)
- 6 324 579 XPF par la Mairie de Papeete (50 %)





ESPACE MULTISPORTS TE TAHUA PAPAREVA




Les sous quartiers Vallée des Lilas, Raimanutea, Hauts du Tira et Hauts de Vallons constituent la partie haute du quartier de La Mission. Le quartier se caractérise par une forte concentration de résidences sociales. Avec pas moins de 215 logements, les Hauts de Vallons et les Hauts du Tira forment le secteur de logement social le plus important de Papeete. La densité de population y est également élevée (289 hab/ha). De plus, le quartier occupe une position relativement enclavée du fait du relief, situation accentuée par la monofonctionnalité du secteur (quartier d’habitat).

Construit en 2000 sur un terrain appartenant au CAMICA (mission catholique), le plateau multisports "Te Tahua Papareva", très prisé par les habitants et les jeunes en particulier, se compose des éléments suivants :
- 1 terrain de sport pour la pratique du volley–ball et du futsal
- 1 parc pour la pratique du skateboard
- 2 boulodromes
- 1 zone de jeux pour jeunes enfants.

Seize ans plus tard, les aménagements ont subi des dégradations, notamment dans la zone « jeunes enfants » ; le terrain de sport nécessitait, quant à lui, la pose d’une clôture pour éviter les « allers-retours » incessants des ballons et surtout garantir la sécurité des joueurs. Enfin, à la demande des parents et des associations du quartier, une maison de quartier a été construite sur un espace disponible, afin de leur permette la mise en place d’activités de développement social.

Coût total de 12 499 021 XPF :
- 6 249 511 F XPF par le CUCS (50 %)
- 6 249 511 F XPF par la Mairie de Papeete (50 %)






Plus de photos sur notre page Facebook