Décembre 11 2019

Solidarité en réponse aux calamités naturelles

Dans la nuit du samedi 21 au dimanche 22 janvier 2017, la ville de Papeete, tout comme d’autres communes de Tahiti, était frappée par des intempéries d’une intensité exceptionnelle (plus de soixante-dix litres d’eau par mètre carré et par heure), occasionnant de très sérieux dégâts dans les quartiers et le centre-ville.

Dès 2h du matin dimanche, les services municipaux, dirigés par le maire en personne, intervenaient sur le terrain. Pompiers, policiers, équipes techniques et sociales, tous étaient présents pour soutenir la population et lui apporter une aide d’urgence.

En début de semaine, le président du Pays, Edouard Fritch, et le haut-commissaire de la République, René Bidal, aux côtés du maire Michel Buillard ont constaté l’ampleur de la catastrophe.

A Fare Ute, ils ont pu se rendre compte de l’importance des travaux de nettoyage et de déblayage entamés par les habitants avec le concours des pompiers et des services techniques de Papeete.

Ils ont aussi rencontré les responsables de l’hôtel Tahiti Nui situé dans l’avenue Prince Hinoi. Cet établissement a en effet subi de graves préjudices avec notamment quatre niveaux de sous-sol inondés, mais aussi une douzaine de véhicules noyés ainsi que des pertes matérielles. L’hôtel devra rester fermé et ses employés au chômage technique pendant un certain temps. Plusieurs autres entreprises sont dans la même situation. Au centre-ville, une équipe de la commune a aussi rencontré les commerçants pour évaluer les dommages.

De nombreux dégâts ont encore été recensés à la Mission et à Tipaerui : des maisons emportées par les eaux et détruites à la suite d’éboulements dûs aux fortes pluies.
Les acteurs privés et publics sont tous mobilisés et un élan de solidarité en faveur des sinistrés de la capitale s’exprime tout naturellement. Cela dit, malgré ses blessures, Papeete, affectée à un degré moindre que les communes voisines, notamment Pirae et Mahina, leur apporte son aide en assurant la livraison, chaque jour pendant une semaine, de cent cinquante repas en faveur des familles sinistrées de ces deux communes.

Le maire et le conseil municipal remercient chaleureusement les autorités du Pays et de l’Etat pour leur soutien et leur précieuse contribution dans cette douloureuse épreuve. Ils saluent aussi le courage de la population ainsi que le dévouement et l’efficacité des services municipaux.

Les particuliers sont invités à déclarer les sinistres à l’habitat auprès du service social de la commune (rez-de-chaussée de l’hôtel de ville, ouvert en journée continue du lundi au jeudi de 7h30 à 15h30, le vendredi de 7h30 à 14h30. Tél. 40 41 57 61

Pour les véhicules et autres engins endommagés, les déclarations sont reçues par la police municipale. Tel. 40 41 57 03

Pour les entreprises, le recensement est effectué par la CCISM. Tél. 40 47 27 00.
Pour les personnes assurées, il est recommandé de procéder à la déclaration du sinistre auprès de leur assureur.