Octobre 19 2019

Lancement de l’extension de réseaux de collecte des eaux usées

Michel Buillard, maire de Papeete, a participé ce mardi 28 novembre 2017 au lancement d’une nouvelle extension du réseau de collecte des eaux usées de la ville de Papeete avec la présence notamment de Thomas Mateo-Goyet, représentant de l’Union européenne, de René Bidal, Haut-Commissaire de la République, d’Edouard Fritch, Président de la Polynésie française, de Heremoana Maamaatuaiahutapu, Ministre de la Culture, de l'Environnement et de l'Artisanat, de l'Energie et de Paul Maiotui, 1er adjoint au maire et président directeur général de la SEM Te Ora No Ananahi.



Un financement du Xème FED (Fonds Européen de Développement)

Depuis plus de 10 ans, la commune de Papeete a initié l’instauration de son service d’assainissement collectif des eaux usées. Une démarche indispensable et une priorité de la commune pour favoriser le développement économique, social et environnemental en améliorant le cadre de vie de la population de l’agglomération de Papeete.
Depuis 2006, la Ville de Papeete s’attache à développer son service d’assainissement collectif des eaux usées, une démarche initiée suite à la loi statutaire de 2004 qui transférait cette compétence aux communes et implique une mise en place du service public de l’assainissement d’ici 2024.

Depuis, ce sont près de 10 km de réseaux de collecte des eaux usées qui ont été posés sur la plaine litto-rale de Papeete permettant le raccordement de 600 abonnés. C’est aussi une station d’épuration Te Ora No Ananahi, innovante, évolutive et respectueuse de l’environnement et son émissaire qui a ont été construits et mis en service en septembre 2016.

A présent, la Ville de Papeete avec la collaboration du Pays s’apprêtent à lancer une nouvelle extension de ses réseaux de collecte des eaux usées. Financée par le Xème FED (Fonds Européen de Développement), à hauteur de 2 milliards de francs, ce sont ainsi 7 km de réseaux supplémentaires qui seront posés d’ici 2019, essentiellement entre le centre Vaima et le quartier Paofai. Cette extension prévoit la construction de trois nouveaux postes de refoulement, un poste de relevage et 210 tabourets de branchement afin de relier les futurs usagers du réseau. Cette dernière phase vient compléter la zone 1 de Papeete définie par le schéma directeur des eaux usées. Il convient de préciser que le Xème FED finance également la maîtrise d’œuvre permettant le suivi efficace de ces travaux.
Cette fois encore, la Ville de Papeete et le Pays s’attacheront à limiter les nuisances et les problèmes de trafic routiers causés par ces travaux. Comme pour les précédents chantiers, les travaux seront effectués majoritairement de nuit en limitant au maximum les ouvertures de tranchées grâce à l’utilisation de technologies de pointe.


Quelques chiffres

• 17 km de réseaux de collecte des eaux usées d’ici 2019 sous les voies communales et territoriales
• Un investissement total de 6,5 milliards de F.CFP
• Plus de 10 ans d’études et de travaux
• Environ 1200 abonnés raccordables d’ici 2019








Le projet en quelques dates
• 2006 : Démarrage des travaux de la Zone Pilote (zone du marché et de l’hôtel de ville)
• 2008 : Création de la SEML Te Ora No Ananahi,
• 2012 : Démarrage des travaux des réseaux de collecte de Fare Ute au Centre Vaima
• 2014 : Pose de la première pierre de la station d’épuration de Papeete
• 2016 : Mise en service de la station d’épuration de Papeete et de ses réseaux de collecte
• 2017 : Extension des réseaux de collecte du centre Vaima au quartier Paofai


Pour plus d’informations, ci-joint le dossier de presse.