Août 21 2019

Inauguration de la salle polyvalente Pape ora et du jardin public du Bain-Loti à Titioro

Près de quatre cents personnes assistaient, à Titioro le jeudi 23 août 2018, à l’inauguration officielle de la salle polyvalente Pape ora et du jardin public du Bain-Loti par le maire de Papeete, Michel Buillard, entouré de ses adjoints et conseillers municipaux.

La cérémonie s’est déroulée en présence du haut-commissaire de la République, René Bidal, du président de la Polynésie française, Edouard Fritch, du ministre de l’Equipement, René Temeharo, du président de la commission permanente de l’assemblée de la Polynésie française, John Toromona, de l’administrateur des îles du-Vent, Raymond Yeddou, et de Tenuhiarii Faua, présidente du syndicat mixte pour la gestion du contrat de ville.

C’était un grand jour pour la population de la vallée de la Fautaua, et plus particulièrement pour les habitants des résidences sociales de Temauri village, de Titioro Uta et de Puatehu qui attendaient ces équipements depuis longtemps. “C’est une vraie victoire pour ce quartier”, estimait Danièle Tehaa, deuxième adjointe au maire de Papeete en charge de cette vallée.

Tavana Buillard et le président Fritch étaient émus de se retrouver en ce lieu qui leur rappelle d’agréables souvenirs d’enfance. Dans son discours, le haut-commissaire a rendu hommage à l’action du maire depuis 1995 en faveur de la cohésion sociale en ville et dans les quartiers, fondement de la paix et d’un développement durable et harmonieux. La cérémonie s’est achevée autour d’un grand ma’a tahiti.

Partenariat fécond

En partenariat financier avec le Pays et l’Etat, la commune de Papeete a conduit un vaste projet de réhabilitation de ce site de près de 4 000 m2, comprenant un parc public et une salle polyvalente. Les travaux, d’une durée de vingt-et-un mois, avaient démarré en novembre 2016.

Le coût de cette opération s’élève à 135 millions de francs, financé à hauteur de 62,1 millions par le Pays (46 %), 45,9 millions par l’Etat au titre du contrat de ville (34 %) et 27 millions par la commune de Papeete (20 %).

Elle comprend la construction d’un plateau sportif couvert assorti de vestiaires, de sanitaires et d’un local de rangement, et l’aménagement d’un jardin public, composé d’espaces extérieurs, d’un bloc sanitaire, d’un local à poubelles, d’une clôture et d’un parking. La commune, propriétaire des lieux, en assurera la gestion et l’entretien.

Ces infrastructures dédiées aux habitants de Titioro, et plus particulièrement aux jeunes, nombreux dans ce quartier prioritaire, constituent un espace de développement social avec un triple objectif : améliorer le cadre de vie, proposer un environnement favorable à la pratique sportive et à l’animation de quartier, lutter contre l’oisiveté et la délinquance.

La stèle qui se dresse à l’entrée du nouveau jardin public est l’œuvre du sculpteur Philippe Besnard. Inaugurée le 20 janvier 1934, elle honore la mémoire du grand écrivain français Julien Viaud, dit Pierre Loti (1850-1923), un surnom qui lui avait été donné par la reine Pomare IV elle-même.

Loti a largement contribué à faire connaître Tahiti dans le monde avec son célèbre roman Le Mariage de Loti (1880) dont le principal personnage féminin, la belle Rarahu, est représenté en relief sous le buste de l’artiste. Cette stèle avait déjà été restaurée par la commune de Papeete en 2011.