Octobre 17 2019

Des vacances sportives et productives grâce au PEL pour 140 enfants de Papeete

Durant les vacances scolaires du 17 au 21 septembre 2018, pas moins de cent quarante enfants ont bénéficié de la semaine thématique du Projet éducatif local (PEL), encadrés par les animateurs de l’association Agir pour l’insertion (API), en partenariat avec la Ville de Papeete.

Issus des quartiers de la ville classés comme prioritaires (Titioro, Taunoa, Mamao, La Mission, Tipaerui), et âgés d’au moins six ans, les enfants étaient accueillis chaque matin au complexe sportif Willy-Bambridge, puis répartis par ateliers à la piscine municipale ou au centre nautique Hititai.

De 7 h 30 à 16 heures, les animateurs leur proposaient des activités sportives et culturelles, des jeux socio-éducatifs et des travaux manuels. Dans le cadre d’une journée polynésienne, les enfants ont pu découvrir ou redécouvrir avec enthousiasme la danse, le chant du ute, le tressage, mais aussi des sports traditionnels et des jeux populaires comme le Timau Ra’au (course de porteurs de fruits), Te Ou’a Pohue (saut à la corde) et Te Ou’a Pute (course en sac).

Une sortie en va’a sur le lagon de Papeete leur était également offerte. Ravis, les enfants ont pu, à tour de rôle, ramer une pirogue de six, avec le soutien d’un animateur. Comme des poissons dans l’eau, ils ont profité de la piscine municipale de Papeete pour apprendre différentes nages comme le crawl et la brasse, sous un soleil heureusement de retour pour cette belle journée.




Aider les jeunes à mieux réussir

Lancé en 2007, le PEL vise à fédérer les divers acteurs sociaux (institutions, professionnels, associations, parents…) pour aider les jeunes à mieux réussir leur éducation et leur vie. Il consiste à proposer un complément à l’école en termes de socialisation des enfants, d’ouverture d’esprit, de responsabilisation et de citoyenneté. Le PEL est mis en œuvre par la direction de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Cohésion sociale de la commune de Papeete, en collaboration avec l’association Agir pour l’insertion (API). Une soixantaine de personnes travaillent sur le terrain auprès des parents et des enfants. Il s’agit pour la plupart de jeunes gens recrutés par la commune qui bénéficient ainsi d’un revenu et d’une formation qualifiante.