Octobre 21 2019

Parmi les décisions du conseil municipal du 21 mars 2019


Soutien aux associations


Chaque année, de nombreuses associations de jeunesse, culturelles et sportives sont soutenues par la Ville de Papeete dans le cadre de leurs activités et des prestations qu’elles offrent à un large public de la commune.

Pour l’année 2019, une enveloppe de 70 millions XPF est inscrite au budget primitif et la première programmation enregistre un montant total de 36,790 millions XPF en faveur des associations suivantes :

- Team Arupa - Déplacements et compétitions de boxe thaïlandaise.

- EFI- Emploi, Formation et Insertion - Formation et insertion des jeunes et adultes des quartiers prioritaires de la ville de Papeete.

- Fédération tahitienne de cyclisme - 1ère édition Pacific Cup ; 25ème édition du tour Tahiti nui 2019.

- Hititoa - Activités sportives 2019.

- API - Agir pour l’Insertion - PEL de Papeete 2018/2019.

- Te Utuafare O Te Oaoa - Fonctionnement, ateliers divers dans les domaines de l’artisanat et la permaculture. Déplacement à Mataiva.

- Vélo Club de Tahiti - La ronde tahitienne : épreuve cycliste dans la capitale de type cyclosportive avec mesure du temps.

- Papeete Centre-Ville - Programme d’actions de promotion et d’animation de la ville de Papeete.

- AETI – Association des éditeurs de Tahiti et des Iles - Salon du livre « Lire en Polynésie » - 19e édition.

- Pito Pito - Tahiti fashion week 2019.



Mise à disposition d’un local communal
pour l’association Papeete Centre-Ville (PCV)


Créée en mars 2010, l’association Papeete Centre–Ville (PCV) a pour but de rassembler les acteurs publics et privés du centre-ville de Papeete autour d’une même structure afin de créer des actions en faveur du centre-ville, des commerçants, des touristes, des usagers de Papeete et, de manière générale, de favoriser toutes actions permettant la dynamisation du centre-ville. Dans ce cadre et afin de l’aider à mener à bien ses missions, la ville de Papeete met à disposition gracieuse de l’association un local communal sis à l’entrée de l’Hôtel de ville.



Extension de la maison de quartier de Temauri village à Titioro

Construite en 2007, la maison de quartier de Temauri village est un équipement de proximité très prisé par l'ensemble des 600 habitants de la résidence où sont organisées, chaque jour, différentes actions à vocation sociale, d’animation socio-éducative, culturelle et sportive.

L’actuel équipement, composé d’un local unique et ouvert de 27 m², ne permet plus de répondre aux besoins ni à garantir des conditions d’accueil satisfaisantes. En outre, les autres aménagements existants (structures work out, aire de jeux jeunes enfants…) et qui jouxtent la maison de quartier sont également à rénover.

C’est dans ce cadre que la commune a engagé une étude en 2017, qui a permis de définir le programme des travaux à engager :

     o Extension de la structure actuelle avec la réalisation d'une salle polyvalente fermée et climatisée pouvant accueillir environ 60 personnes ; et la construction d'un local de rangement.

     o Travaux de rafraichissement : réaménagement des espaces extérieurs, de l’aire de jeux pour enfants et des points de collecte des ordures ménagères et des encombrants ; aménagement de points d'eau et d'un terrain de pétanque ; et enfin valorisation des espaces extérieurs (plantations).

Le coût total de cette opération est estimé à 45 577 103 XPF TTC dont le financement est assuré comme suit : 50 % par le Syndicat Mixte au titre du Contrat de ville et 50 % par la commune, soit 22 788 552 XPF TTC pour chacune des parties.



Rénovation du stade Willy Bambridge :
réfection et réaménagement à l’étude


Implanté en entrée de ville, le complexe Willy Bambridge est un pôle d’équipements concentrant différentes installations sportives (stade, salle omnisports, terrain de beach soccer, etc). Rénové en 2007, le stade Willy Bambridge, doté d’un terrain en gazon synthétique, est un équipement en accès libre du lundi au dimanche, très fréquenté par un public varié, des élèves, des clubs sportifs et des associations à vocation de jeunesse, d’animation culturelle et de quartier.

Ce sont en effet plus de 800 personnes qui utilisent quotidiennement cet espace qui répond difficilement aux besoins aujourd’hui. De plus, le gazon synthétique ainsi que les aménagements divers autour du stade nécessitent d’être rénovés et développés pour offrir des conditions satisfaisantes à la pratique des différentes disciplines sportives et de loisirs.

La commune va, dans un premier temps, faire réaliser une étude sur la base du programme suivant :

Réfection du stade et de la piste d’athlétisme : réalisation d’un diagnostic du terrain synthétique (état du réseau d’évacuation des eaux pluviales, état de la sous-couche du terrain synthétique, etc) ; reprise des drains du terrain ; réfection de la pelouse synthétique ; réfection de la piste d’athlétisme.

Réaménagement des espaces extérieurs : aménagement de points d’eau ; réaménagement de l’abri pour l’accueil des usagers ; aménagement d’une structure de street workout ; aménagement d’un espace avec agrès sportifs de plein air (espace fitness).

Le coût total de cette étude est estimé à 7,119 millions XPF dont le financement est assuré comme suit : 50 % par le Syndicat Mixte au titre du Contrat de ville, 50 % par la commune, soit 3 559 500 XPF pour chacune des parties.



Des permanences d’aides aux démarches administratives
dans les maisons de quartier


S’inscrivant dans la continuité des Points d’accès au droit (PAD) mises en place en 2016, les « permanences d’écrivain public et d’aide aux démarches administratives », nouvelle dénomination de ce dispositif d’aide aux habitants, regroupent un ensemble de services à la population qui ont lieu dans nos maisons de quartier.

Écrire un courrier, comprendre une convocation, renseigner un document administratif, autant de taches qui peuvent parfois s’apparenter à un parcours du combattant pour un citoyen lambda tant dans le vocabulaire utilisé que dans les démarches ou procédures à suivre.

Ainsi le dispositif proposé prévoit :
• d’assurer une aide à la compréhension de correspondances et de documents administratifs, juridiques ainsi qu’à la rédaction de courriers et de formulaires divers ;
• d’effectuer le relais et l’orientation du public vers les interlocuteurs appropriés (Délégué du défenseur des droits, associations spécialisées d’aide aux victimes, avocats, administrations, etc.) ;
• d’améliorer l’interaction entre les citoyens et l’administration.

Le coût total de cette opération est estimé à 720 000 XPF dont le financement est assuré à 50 % par le Syndicat Mixte au titre du Contrat de ville et à 50 % par la commune soit 360 000 XPF chacun.



Un programme citoyen pour renforcer la cohésion

Dans le cadre de ses actions de proximité, la commune propose aux habitants, sans emploi et issus de ses quartiers prioritaires de s’inscrire à son programme citoyen.

Ce dispositif vise le renforcement de la cohésion en permettant au public bénéficiaire de devenir « acteur » de la vie locale, capable d’encadrer et d’animer des activités collectives d’une part et, d’autre part, d’offrir l’opportunité aux jeunes de se doter de compétences nouvelles favorisant ainsi leur parcours d’insertion sociale, voire professionnelle.

Le programme citoyen comprend quatre volets :

En 2018 : ont été organisés le volet BAFA _ un diplôme non professionnel permettant d’encadrer des enfants et des jeunes dans les centres de vacances, les garderies, les maisons de quartier, voire les activités périscolaires _  et le volet PSC1, une formation diplômante aux gestes de prévention et de secours civiques de niveau 1 permettant de mettre en œuvre une action citoyenne d’assistance à personne en réalisant les gestes de premiers secours. Au total 53 personnes ont bénéficié de ces actions en 2018.

En 2019 : sont prévues la formation au brevet de surveillant aquatique et la formation au permis de conduire.

Le BSA, diplôme non professionnel, confère à son titulaire l’aptitude et la qualification générale à organiser et surveiller des baignades accueillant un public de mineurs, dans des conditions optimales de sécurité. Des prérequis seront nécessaires pour sélectionner, parmi les 53 bénéficiaires de 2018, ceux qui pourront s’y inscrire.

Pour prétendre à la formation au permis de conduire, le bénéficiaire doit réaliser un Projet citoyen à savoir une action pour aider les habitants d’un quartier, partager et construire, sensibiliser selon différents thèmes : le sport, l’animation, la propreté et l’embellissement du quartier, l’environnement, l’aide à la personne, etc. L’action devra être réalisée dans une structure associative qui a son siège social dans la commune et qui sera accompagnée par la ville via la Direction de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale.

Le coût total du programme 2019 est estimé à 2,7 millions XPF.



Budget principal de l’exercice 2019

Le budget principal de l'exercice 2018 est approuvé et arrêté tant en recettes qu'en dépenses à la somme de 9 731 077 387 XPF, répartis comme suit :

- En recettes et dépenses de fonctionnement, à la somme de 6 748 525 438 XPF,
- En recettes et dépenses d'investissement, à la somme de 2 982 551 949 XPF.

En fonctionnement, évaluées avec une grande prudence compte tenu de la situation toujours fragile de la commune, les recettes restent assez proches de celles de 2018. Compte tenu de l’intégration du résultat 2018, il nous est possible d’inscrire la totalité des dépenses de fonctionnement planifiées dès le débat d’orientation budgétaire. L’objectif de maîtrise des coûts de fonctionnement est plus que jamais d’actualité.

En investissement

Les recettes
Il est proposé l’inscription du résultat de clôture 2018 soit 239 261 522 F CFP et de l’affectation du résultat au 1068 qui s’élève à 99 121 384 F CFP.

Les dépenses
Les dépenses d’investissement inscrites au budget 2019 correspondent à la fois aux besoins exprimés par les élus et les services lors de l’élaboration budgétaire 2019, et aux opérations votées dans leur totalité par l’assemblée délibérante.
Ces dépenses sont toutes destinées à enrichir le patrimoine de la collectivité ou à augmenter sa durée de vie.


Liste des principales opérations inscrites au budget 2019

- Construction à Tipaerui (ateliers)
- Remise en conformité cuisine centrale
- Assainissement de l’avenue de TIPAERUI
- Signalétique d’adressage
- Mise aux normes « marché municipal »
- Eclairage public centre-ville
- Ecole TAMANUI (reconstruction)
- Aménagement cimetière Uranie
- Eclairage public TAUNOA
- Acquisition matériel éclairage public
- Contrat de redynamisation des sites de défense CRSD
- Mur soutènement TIPAERUI
- Modernisation et sécurité informatique
- Aménagement promenade de Nice
- Ravalement façades HDV et écoles
- Mur soutènement Terrasses Océan
- Assainissement eaux pluviales Tepihaa-Leboucher
- Maison quartier Temauri Village
- Maison de quartier Haut des Vallons
- Aménagement CJA

Soit un montant total d’opérations de : 1 697 403 968 XPF.



Budget annexe de collecte et de traitement des ordures ménagères
et des déchets végétaux


Le budget annexe des déchets de l’exercice 2019 reprend l’ensemble des produits et des charges concernant la collecte et le traitement des déchets (et non plus uniquement ceux de la collecte).

En recettes et dépenses de fonctionnement, à la somme de 804 411 776 XPF.
Pour l’exercice 2019, il n’est pas proposé d’ouvrir des crédits en section d’investissement.