Septembre 23 2020

Papeete et Pirae signent une convention pour promouvoir l’usage du vélo

Tavana Michel Buillard, au nom de la commune de Papeete, et le maire de Pirae, Edouard Fritch, signaient conjointement, le mercredi 23 octobre 2019 à la mairie de Pirae, une convention avec l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) représentée par son président, Arnaud Leroy, et Guy Fabre, chargé des outre-mer, et avec l’Agence française de développement (AFD) représentée par sa directrice en Polynésie française, Céline Gilquin, pour le lancement d’une étude destinée à définir une politique vélo et un schéma directeur cyclable en partenariat avec l’ensemble des acteurs du transport en Polynésie française. La décision d’entreprendre cette étude avait été prise par le conseil municipal de Papeete lors de sa séance du 10 octobre 2019 dans le souci d’améliorer le cadre de vie et de préserver l’environnement par l’incitation à l’usage de modes de déplacement doux.


Une convention de groupement de commande sera prochainement signée entre Papeete et Pirae, ce qui est aujourd’hui permis aux collectivités locales par le nouveau code des marchés publics et une consultation pour la réalisation de l’étude sera lancée dans les semaines à venir. D'un coût de 7 millions de francs TTC pour Papeete, l’opération sera financée par l’ADEME à hauteur de 70 % du montant hors taxes total, soit 4,3 millions de francs, par l’AFD à hauteur de 30 % du montant hors taxes total, soit 1,8 million de francs, et par la commune de Papeete pour 800 000 francs. Les montants sont sensiblement les mêmes pour Pirae.


Cette étude, dont les résultats sont attendus pour le premier semestre 2020, vise à répondre aux problématiques de saturation des réseaux routiers, de santé publique et d’accès aux infrastructures publiques (écoles, hôpital, services administratifs, parc, structures sportives…) par les populations n’ayant pas les moyens d’acquérir un véhicule motorisé. Elle devra bien sûr être en cohérence avec le plan général d’aménagement (PGA) de la commune, actuellement en cours de révision, car il s’agit de définir un programme d’aménagement des espaces publics pour les vingt prochaines années. Les associations de quartiers, les associations sportives de Papeete et les établissements scolaires situés dans la commune seront également consultés.


Ce schéma directeur s’inscrit dans l’appel à projets « Vélos et territoires » lancé en septembre 2018 par l’État et l’ADEME pour accompagner les territoires dans la définition, l’expérimentation et l’animation de leur politique cyclable. 227 lauréats ont été sélectionnés parmi lesquels les communes de Papeete et de Pirae. Cette mobilisation inédite des territoires, dans toute leur diversité, confirme que le vélo est l’une des solutions de mobilité plébiscitées, tant pour engager la transition écologique que pour lutter contre les fractures sociales et territoriales.


Papeete s’est déjà fortement mobilisée en faveur de la pratique du vélo en accordant à ses habitants, dès 2017, des aides pour l’achat d’un vélo classique ou à assistance électrique. Le dispositif a été relancé en août 2019 pour un montant total de 10 millions de francs. Cette opération a connu un franc succès puisque plus de 500 vélos ont été ainsi cofinancés en moins de deux mois. Elle sera reconduite en 2020.