Novembre 27 2021

Sécurité informatique : Papeete signe une convention avec Tahiti Nui Fortress

La Ville de Papeete, représentée par Alice Rijkaart, 9e adjointe au maire en charge des finances, et la société Tahiti Nui Fortress signaient une convention le mardi 10 décembre 2019 dans les bureaux de l'Office des Postes et Télécommunications à Fare Ute, pour l’hébergement du système informatique de secours de la commune.

Créée en 2014 par Tahiti Nui Telecom, filiale de l’OPT pour les communications extérieures, Tahiti Nui Fortress est le premier data center de Polynésie française. Un data center (centre de données) est une structure composée d’un réseau de serveurs informatiques et d’espaces de stockage pouvant être utilisés par les entreprises et les collectivités pour y entreposer et sauvegarder leurs données.

Située à Papenoo, Tahiti Nui Fortress compte près de deux cents clients et propose des services comparables à ceux que l’on peut trouver chez d’autres grandes sociétés internationales : accès sécurisé, énergie secourue, climatisation contrôlée, etc.

La protection des données des administrés est au cœur des préoccupations des collectivités locales. Les divers incidents survenus récemment (incendie de la mairie de Huahiné, black out électriques…) ont mis en évidence l’impérieuse nécessité de disposer d’un système de secours délocalisé. Toutefois, le coût de cette sécurisation des données peut être difficilement supportable pour une commune.

C’est pourquoi Tahiti Nui Fortress propose une mutualisation de ses services entre Papeete, Faa’a et Pirae. Les systèmes informatiques de secours de ces trois communes seront effectivement hébergés dans le data center Tahiti Nui Fortress à compter de janvier 2020.