Juin 28 2017

Hôtel Stuart

Les jardins de l'Evêché - Le KOO MEN TONG n°1 - La maison de la Reine
Le bassin de la Reine - Le Ora de la place Tarahoi - L'histoire de Pierre LOTI - Ravello
L'hôpital Vaiami - L'observatoire du mont FAIERE
Les canons du parc Bougainville - La vallée de la Fautaua



MATISSE, l'amoureux de Tahiti




Le 29 mars 1930, la jeune et belle Pauline Oturau Aitamai, amie de Marc Chadourne, écrivain et fonctionnaire, accueille au bas de la passerelle du « RMS Tahiti », Henri Matisse.

Avec son époux, Etienne Schylle, propriétaire d’un grand garage, elle servira de guide autour de Tahiti. Mais dans l’instant, elle le conduit à l’hôtel le plus récent de Papeete, le « Stuart », propriété de l’écossais, William Stuart et de son épouse, à deux pas du consulat des Etats-Unis. Matisse restera des heures à la fenêtre du deuxième étage face à Motu Uta, et à Moorea.
De ces dessins à l’encre il en tira en 1935 des tableaux dont le célèbre : « Fenêtre à Tahiti » (Musée Matisse à Nice).


Henri Matisse (1869 - 1954) en plein travail à la presqu'île


Le tableau “Fenêtre à Tahiti” inonde de couleurs : Moorea en rouge, les fleurs de Tiare en guise de cadre et la goélette « Papeete », construite en 1892 pour la Marine française (records de la traversée San Francisco Papeete), puis transformée en navire de commerce, est au centre du tableau.