Juin 25 2017

Parc Bougainville

Les jardins de l'Evêché - Le KOO MEN TONG n°1 - La maison de la Reine
Le bassin de la Reine - Le Ora de la place Tarahoi - L'histoire de Pierre LOTI - Ravello
L'hôpital Vaiami - L'observatoire du mont FAIERE - L'hôtel Stuart
La vallée de la Fautaua



Les canons du parc Bougainville




Bougainville découvre Tahiti moins d’un an après Wallis, le 12 août 1786.
Il lui donne le nom de Nouvelle Cythère et crée ainsi le mythe de Tahiti.
Le buste du circumnavigateur a été érigé le 14 juillet 1909 sur le quai. En 1968, la statue a été déplacée dans le Parc du roi Albert, rebaptisé Parc Bougainville, en 2005.



A l’origine, le buste était dos à la mer et il n’y avait pas de canon. Le canon de gauche (face à la mer) est celui de la Zélée, navire de guerre français. Ses canons montés sur des automobiles ou sur les sommets de Papeete ont servi à défendre la ville lors de l’attaque allemande de 1914.

Le deuxième canon est celui du Seeadler (aigle des mers) navire corsaire allemand dirigé par Von Luckner qui coula quatorze navires dans l’Atlantique et trois navires américains dans le Pacifique (1917). A son tableau de chasse, la capture du « Le Lutèce » (goélette tahitienne). Le Tiare Taporo fut alors envoyé par les autorités et sauvera tous les prisonniers.
Le Seeadler fit accidentellement naufrage à Mopelia en 1917 en se brisant sur le récif, surpris par une grosse vague. Von Luckner décida alors de le brûler.
Une partie du mobilier du Seeadler est au Musée de Tahiti et des îles (propriété de la SEO).