Mai 25 2020

Bonne et heureuse année 2010

Meilleurs voeux pour l'année 2010

Chers habitants de Papeete, 

Au nom du conseil municipal et en mon nom personnel, je vous adresse mes vœux les plus sincères de bonne et heureuse année 2010.

Vous savez quelles sont nos ambitions pour notre ville. Vous savez que nous aimerions toujours pouvoir faire davantage pour améliorer notre qualité de vie, moderniser nos services, épauler les plus fragiles d’entre nous…

Néanmoins, je dois dire que je suis particulièrement satisfait de l’engagement de la nouvelle équipe municipale. Cela fait moins de deux ans qu’elle est au travail, mais elle a déjà montré son efficacité, les résultats sont déjà bien visibles et concrets dans de nombreux domaines.

L’assainissement des eaux usées est désormais sur les rails. Nous poursuivons l’aménagement des voies (cheminements piétonniers rue des Poilus tahitiens, rue Anne-Marie Javouhey et devant le lycée La Mennais, route de l’Uranie à Tipaerui)... et l’équipement des quartiers (salle de boxe à Vaitavatava, maison de quartier et espace socio-éducatif à Titioro…).

Nous soutenons notre jeunesse (opérations Vis ta ville !, soutien scolaire à Taunoa, élections de Miss, compétition de bras de fer…).
Nous sommes solidaires de nos matahiapo et des malheureux sans abri par des distributions de repas gratuits. Nous créons l’événement pour animer la ville (front de mer réservé aux piétons, journées à thème, expositions, illuminations et parade de Noël…).

Nous veillons à la sauvegarde de la mémoire et du patrimoine historique de Papeete. Nous préparons son avenir.

De nombreux projets verront le jour en 2010, en particulier un grand programme de rénovation de nos écoles, l’installation d’un parc de caméras de protection pour une meilleure sécurité, l’extension du cimetière de l’Uranie, une semaine tahitienne à Nice dans le cadre du jumelage, et le Mahana pae i Papeete, événement mensuel destiné à mettre en valeur notre patrimoine, nos traditions et culture polynésiennes, pour mieux accueillir nos visiteurs.

Merci aux employés de la commune pour leur dévouement. Faaitoito.
La crise économique mondiale ne nous a pas épargnés et de nombreuses familles rencontrent de graves difficultés. C’est à elles que je pense en priorité en cette période de fête, ainsi qu’à toutes celles et ceux pour qui la vie s‘est montrée cruelle. Plus que jamais nous devons cultiver la solidarité pour continuer à mieux vivre ensemble dans la paix et le respect.

Ia ora na i te matahiti api

Michel BUILLARD