Décembre 12 2019

Le Collectif Tahiti Haïti 2010 s'ouvre aux victimes polynésiennes d'Oli

Communiqué du « Collectif Tahiti - Haiti 2010 »


De l’idéal à la réalité : Raisons d’exister.

Tout ce que l’on ne maîtrise pas procure de l’angoisse. C’est le cas, quand c’est la nature qui frappe tout azimut. Une dépression tropicale touche actuellement certains archipels de la Polynésie française. Si l’on ne déplore pas de victimes, de nombreuses familles éprouvent de nouvelles formes de précarité.

A quelques jours d’intervalle, c’est un terrible tremblement de terre en Haïti et une persistante dépression tropicale en Polynésie française. D’une population à l’autre, les citoyens les plus vulnérables sont de plein fouet touchés par une nature qui semble agir sans égard particulier.

Deux réflexions viennent à l’esprit. La première tend à démontrer que la nature agit par sauts tout en défiant l’homme. La deuxième vient de certains donateurs, pour Haïti, disant « et si c’était nous ».

Spontanément, depuis le précédent séisme un collectif est né en Polynésie française, au nom de la solidarité et de la fraternité entre gens de la terre. Aujourd’hui, nous sommes effectivement touchés par cette dépression dénommée « Oli »

Tout naturellement, le « Collectif » considère son action comme un outil d’insertion ou de réinsertion. Ce qui signifie qu’il va intensifier sa démarche solidaire pour que les polynésiens, délestés de leur environnement habituel, bénéficient des aides nécessaires.

Ces mêmes caprices climatiques ont, à deux reprises, empêché les manifestations du collectif, destinées à amplifier l’élan de solidarité en progression dans le pays, malgré l’atmosphère de crises sociales.

Pour toutes ces raisons, les membres du collectif s’appliqueront à renforcer ce climat de confiance, déjà établi entre les donateurs et les bénévoles qui se donnent sans compter. Par ailleurs, le collectif veille à garantir la plus grande transparence quant à la répartition des fonds récoltés.

Désormais, la cause des sinistrés de TAHITI et de HAITI fait partie intégrante de la démarche du collectif constitué depuis le 14 janvier dernier. Solidarité ici et là, concept qui devrait intégrer l’imaginaire de tous ceux qui font de la condition humaine une priorité.

Même si certains éléments naturels échappent au contrôle humain, il reste néanmoins à mesurer les effets à leur juste proportion.
Le Collectif Tahiti Haïti quant à lui, dit : Quand la Polynésie pleure nos cœurs saignent.


Le « Collectif-Tahiti-Haïti-2010 »
Marcel Luccin