Décembre 12 2019

Marie-Luce Penchard en visite à Papeete mardi 2 février

La ministre de l’Outre-mer, Marie-Luce Penchard, était en visite mardi 2 février dernier, à Papeete. Dès 7 heures, elle était reçue par le député maire Michel Buillard et son conseil municipal, au marché Mapuru a Paraita, pour une visite puis un petit-déjeuner traditionnel.


Arrivée de Marie-Luce Penchard au marché, avec le haut-commissaire Adolphe Colrat, le député maire Michel Buillard, et à sa droite, Max Destang, adjoint au maire en charge du marché municipal.



A la rencontre des artisanes du marché...


Devant les étals de vente de poissons...


La ministre a été gâtée par les mama du marché !


Un autre cadeau pour la ministre, avec entre autres sur la photo, Jacky Dauphin, qui a accueilli la délégation dans son snack, et Max Destang.


Aux alentours de 8 heures, c’est du côté de Taunoa que la ministre s’est rendue, afin d’inaugurer le centre d’animations socioculturelles de Vaitavatava.


A son arrivée à Vaitavatava, la ministre s'est essayée au pahu...


Et au toere, un présent remis par René Temeharo, 7e adjoint au maire et président de l'association Vaitavatava Matairea...


Qu'est-ce que le centre d'animations socioculturelles de Vaitavatava ?
Dans le cadre de la politique de la ville de doter les quartiers de Papeete d’équipements de proximité, la commune a décidé d'aménager un centre d'animations socioculturelles à Vaitavatava (Délibération n° 2007-23 du 11 juillet 2007). Cet équipement accueillera aussi bien des activités du quartier que des manifestations plus importantes. Le chantier a consisté en l'aménagement d'un bâtiment existant (ancienne cantine de l'école Tama Hau) pour le transformer en centre social, le bâtiment ayant été entièrement rénové.


Description sommaire :

- Une salle d'expression au rez-de-chaussée de 110 m2. Activités prévues : répétitions de danse, répétition d'orchestre, salle de fête, hébergement occasionnel de personnes de passage.
- Une zone de détente de 15 m2 avec un point d'eau.
- Une salle d'activité à l'étage de 110 m2. Activités prévues : accompagnement scolaire, salle de réunion pour les jeunes et pour les associations.
- Des sanitaires hommes femmes, de 20 m2, comprenant lavabos, douches, WC et urinoirs.


Publics visés :
- Les habitants du quartier
- Les associations de la ville
- Les îliens ou les étrangers de passage


Les travaux réalisés :

- Remplacement de la charpente et de la couverture avec rehausse des murs
- Faux plafond avec isolation thermique pour l’étage
- Mise en place de menuiseries extérieures : portes, fenêtres
- Remplacement du revêtement de sol.
- Peinture des murs et du plafond.
- Construction du bloc sanitaire
- Electricité
- Plomberie


Le financement :

Le coût de ce chantier est de 30 000 000 FCFP.

- Subvention de l’Etat au titre des Travaux d’Intérêt Local : 5 966 500 FCFP, (50 000 euros) soit 19.89% du coût.
- Fonds propres : 24 033 500 FCFP, soit 80.11% du coût.


Durée des travaux :

Début des travaux : 28 Septembre 2009

Réception des travaux : 2 décembre 2009

Durée des travaux : 10 semaines

Les Entreprises :

Maître d’œuvre : TNI (TAHITI NUI INGENIERIE ). Tel : 54 97 77

Gros Œuvres, Charpente-couverture, Faux plafond, Revêtements scellés collés, Peinture, Plomberie et Electricité : Sarl STEP ( Société Travaux Entreprise Polynésienne ). Tel : 45 57 03

Menuiserie Aluminium, Menuiserie Bois : La Garonne Aluminium. Tel : 42 85 46


Enfin, la délégation, qui comptait également parmi ses membres le haut-commissaire Adolphe Colrat et ses équipes, a procédé à l’inauguration des Jardins de Paofai, sur le front de mer.



D’une superficie totale de 5 hectares, le parc paysager à dominance végétale est dédié au grand public pour offrir aux familles un espace de détente en plein Papeete.




Le parc comprend ainsi :
- 24 000 m2 de pelouses répartis en 25 îlots
- 11 000 m2 d’allées piétonnes en partie carrossable pour permettre la dépose et la récupération des va’a
- 2 000 m de bordures d’allées et 1 000 m de caniveaux ouverts pour la récupération des eaux pluviales
- 2 blocs sanitaires en couverture de pandanus, composés de deux bâtiments reliés par un mur rideau avec douche et accolé à un bassin avec cascade
- 2 bassins d’eau avec cascade de 600 m2 et de 400 m2. Ceux-ci sont accolés aux blocs sanitaires et permettent une meilleure intégration de ces constructions
- 2 fare potee en couverture de pandanus d’environ 150 m2 et haut de 13,5 m
- Un poste de police de 74 m2 en couverture de pandanus
- 2 grandes pergolas en kohu, dont une reliant deux locaux techniques de 12 m2
- 3 pergolas couvertes situées bord de mer d’environ 87 m2 chacune qui seront équipées de panneaux solaires photovoltaïques qui alimenteront les pompes des bassins
- 2 placette de 315 m2 pour y organiser des événements
- 107 lanternes type « parisien » pour l’éclairage des allées et îlots
- 70 projecteurs à led encastrés dans les allées pour l’ambiance du parc
- 700 m2 d’aires de jeux pour les enfants répartis en deux zones
- 500 m3 de muret en pierres de Moorea pour stabiliser les terres côté mer
- 40 bancs et 20 poubelles encastrées.




Les piroguiers disposent toujours de la plage qui a été superficiellement remodelée.

La première phase des travaux de terrassement, de VRD et de viabilisation a commencé en juillet 2008 et est en cours d’achèvement. La seconde phase des travaux pour les bâtiments, ouvrages et équipements du parc paysager a fait l’objet d’une consultation publique des entreprises en décembre 2008 pour un démarrage des travaux le 16 mars 2009.
Au total, une douzaine d’entreprises ont travaillé sur le chantier du parc, mobilisant en moyenne plus d’une cinquantaine d’ouvriers tous les jours. Le coût global d’investissement pour l’opération d’aménagement des jardins de Paofai est de 900 millions Fcfp. Ce montant comprend, en plus des travaux, les frais d’études et de surveillance du parc.
La maintenance et l’exploitation de ce site seront gérés par un groupement d’entreprises après consultation.