Août 24 2019

Papeete a célébré la Journée Mondiale des Droits de l'enfant au Parc Bougainville

Suite au succès de la première édition, la Ville de Papeete en partenariat avec l’association Agir pour l’Insertion (API) a célébré ce vendredi après-midi, pour la deuxième année consécutive, la journée internationale des droits de l’enfant avec une kermesse de 12 h à 15h30 au Parc Bougainville.



Cet événement visait principalement à informer les enfants, dans une ambiance ludique, qu’ils ont certes des devoirs mais également des droits ! Pour exemple,
Le droit à la non-discrimination
Le droit au bien-être
Le droit d’être protégé contre les mauvais traitements
Le droit à l’éducation
Le droit à l’hygiène …


Au programme : dix stands de jeux, ouverts à tous, ont présenté chacun l’un des droits de l’enfant de manière ludique et éducative. Quizz, puzzles, concert de musique, séance de step, sculpture sur ballons, jonglerie, il y en a eu pour tous les goûts.
















Enfant, on ne comprend pas toujours le pourquoi des choses ! Parfois, on pense que c’est normal ! Et pourtant, certaines situations ne sauraient être tolérées ! Être informé de ses droits permettra au jeune enfant de pouvoir faire la part des choses, de solliciter de l’aide si besoin pour qu’à terme, il devienne un bon citoyen, un adulte averti et à son tour, un parent responsable !

Ratifiés par 192 pays - Etats membres de l’Organisation des Nations Unies – à l’exception des Etats-Unis et de la Somalie, le 20 novembre 1989, la convention des droits de l’enfant fête ses 21 années d’existence.

En Polynésie, encore beaucoup d’enfants sont livrés à eux mêmes. La drogue, l’alcool, la délinquance mais également la crise économique ont des impacts très négatifs sur la vie de la famille, plongeant l’enfant face à des responsabilités auxquelles il n’est pas forcément préparé.

A Papeete, des actions sont menées en faveur des jeunes, telles entres autres :
- « Vis ta Ville » une fois par mois le mercredi après-midi en faveur de tous les jeunes de Papeete
- les centres de loisirs pour les enfants des quartiers prioritaires de Papeete
- des séances de rencontres et d’échanges avec les parents


Hinatea Tama (3e à partir de la gauche), adjointe au maire en charge de la jeunesse et de l'animation de la ville, avec des membres de l'association API et de la direction de la jeunesse de la ville de Papeete.



A l’occasion de ces rencontres, différentes thématiques sont traitées : sexualité, drogue, alcool, sport, alimentation …







L'année dernière déjà, Papeete avait célébré la journée des droits des enfants (photo d'archives).