Septembre 18 2018

Première épicerie sociale de Tahiti : Papeete met un local à disposition de la Croix-Rouge

La première épicerie sociale de Tahiti a été inaugurée ce mercredi 15 décembre à 16 heures. Denrées alimentaires et vêtements sont disponibles à prix très réduits, en faveur des familles nécessiteuses adressées à l'épicerie par les services sociaux. La Ville de Papeete a mis à disposition de la Croix-Rouge un local de 65 m2, dans la résidence Vaitavatava, agissant ainsi dans la continuité de son action sociale.






Ainsi, le député maire Michel Buillard a, dès le départ, fortement soutenu l’ouverture de la première épicerie sociale de Tahiti : la Ville de Papeete a en effet toujours fait de l’action sociale une priorité communale, à travers ses interventions en direction de différents publics (enfants, adolescents, scolaires, matahiapo, SDF, etc.).
Elle a mobilisé les moyens nécessaires (humains, techniques et financiers) pour réaliser différentes actions visant à lutter contre l’exclusion sociale tout en favorisant la responsabilisation des populations les plus démunies (pas d’assistanat).


En 10 ans, la Ville a consacré près de 200 millions Fcfp à la mise en œuvre d’opérations relevant de l’action sociale communale et des actions de cohésion sociale en faveur des quartiers :
- 22 millions Fcfp pour les personnes démunies âgées et handicapées (caisse de secours, portage de repas à domicile…)
- 122 millions Fcfp pour l’enfance et l’adolescence (bourses de cantine scolaire, Projet éducatif local de Papeete, centres de vacances et de loisirs…)
- 26 millions Fcfp pour la santé de proximité (dispensaire de Papeete)
- Et 30 millions Fcfp de subventions de fonctionnement aux associations d’insertion (Aide, Formation, Insertion – AFI ; Association pour l’insertion – AFI), d’aide aux victimes (Te Rama Ora) et de quartiers…

En plus de ces actions, la Ville a également porté ses efforts sur la réalisation d’équipements de quartiers participant ainsi à l’amélioration du cadre de vie des habitants :
- 184 millions Fcfp ont permis de financer les constructions de plateaux sportifs, de maisons de quartier, de salles polyvalentes…).