Décembre 12 2019

Pose de la première pierre de la salle polyvalente de Patutoa ce vendredi 18 février

La pose de la première pierre de la salle polyvalente de Patutoa s'est déroulée ce vendredi 18 février en présence de la directrice des affaires de l'Etat, du député maire Michel Buillard et son conseil municipal, et des représentants des associations alentours. Ces associations seront les premiers bénéficiaires de cette structure, qui devrait être livrée dans 14 mois.





I - LE SITE

La parcelle recevant le projet est située en bordure de lagon entre l’école maternelle Heitama et une propriété privée. Elle se trouve en face de l’école élémentaire Taimoana. Le terrain est plat et a une superficie d’environ 3 860 m2. Sur presque toute sa surface, il est revêtu d’enrobé utilisé comme terrain de jeux et piste de course. Un petit parking situé en bordure de route sera conservé.




II – LE CONTEXTE

Soucieuse du maintien de la cohésion sociale dans les quartiers de la ville, la municipalité de Papeete a inscrit dans ses priorités communales la construction d’une salle polyvalente à Patutoa, secteur dépourvu de ce type d’équipement, à proximité des quartiers prioritaires comme Taupeahotu, Atiu, Estall et Vaininiore.

ORIENTATIONS GÉNÉRALES :

- Favoriser la cohésion sociale dans ce secteur particulièrement fragile
- Répondre aux sollicitations des habitants, en particulier des enfants et jeunes, qui souhaitent disposer d’un espace multisports et d’un espace petite enfance
- Développer les activités socio-éducatives, sportives et culturelles prévues dans le PEL de la ville de Papeete
- Proposer un espace d’animation pour les associations du secteur

(Créé en 2007, le Projet Educatif Local (PEL) est un dispositif multipartenarial qui vise à favoriser la réussite éducative des jeunes issus des quartiers prioritaires. Plusieurs actions sont mises en place par la Ville de Papeete et l’Association Agir Pour l’Insertion (API), partenaire du projet : ateliers périscolaires, aides aux devoirs, activités extrascolaires, actions de soutien à la parentalité, l’évènement Vis Ta Ville, … Six établissements font actuellement partis du PEL : les écoles primaires de Mama’o, To’ata, Pina’i, Hitivainui, le collège de Taunoa et les CJA de Papeete. Le PEL de Papeete est soutenu financièrement par la Ville de Papeete, le CUCS, l’EPAP, la Direction des affaires sociales et la CPS.)



UTILISATEURS ET BENEFICIAIRES :

Les associations et habitants du quartier, les élèves du collège de Taunoa et ceux fréquentant les écoles maternelles et élémentaires à proximité de l’équipement et les jeunes du quartier.

GESTION ET FONCTIONNMENT DE L’EQUIPEMENT :

La Commune, propriétaire des locaux, assurera la gestion globale de l’équipement qui sera confiée à la direction des sports.
Le fonctionnement et l’animation de l’équipement seront assurés conjointement par la direction des sports et la direction de la jeunesse et de la cohésion sociale conformément aux orientations définies par la ville relatives aux équipements de proximité :

Les équipements de proximité répondent à un triple objectif :

- L’épanouissement de l’individu et la construction de son autonomie :
• en permettant l’accueil de tous les habitants du quartier, en particulier les plus fragiles,
• en favorisant l’acquisition de savoirs, de savoir-faire, de savoir-être,
• en facilitant l’accès à la culture, aux loisirs, aux sports par une offre de pratiques diverses,
• en permettant l’accès aux nouvelles technologies,
• en participant aux actions qui favorisent la réussite éducative prévues dans le PEL de la ville,
• en accordant une attention particulière au public enfant, enfin en développant des actions en direction des jeunes, notamment par l’accompagnement de projets ;


- Le renforcement du lien social :

• en favorisant les rencontres par le soutien aux initiatives de groupes et associations, et par la mise à disposition de salles et de lieux d’échange,
• en participant à la diffusion de l’information, en recherchant la mixité sociale, intergénérationnelle et culturelle ;
- Le soutien à la citoyenneté, en accompagnant l’engagement associatif dans la prise de responsabilité.


Une classe de CM2 de l'école Taimoana a chanté pour l'occasion...








III – LE PROGRAMME

Le programme consiste en la réalisation d’une salle polyvalente destinée à accueillir la population du quartier et aussi les élèves des écoles situées à proximité.

Ce petit complexe sportif et culturel comprendra les espaces suivants :

Espaces intérieurs ou couverts :

 Une zone couverte d’une surface de 688.10 m2 regroupant les terrains de jeux (basketball, volleyball et futsal)
 Un bureau d’une surface de 10.70 m2
 Deux salles de réunion de 34.70 m2 et 38.30 m2 pouvant former une seule grande salle
 Une buvette d’une surface de 20.00 m2 équipée d’un évier et d’un plan de travail
 Un local sanitaires femmes d’une surface 12.80 m2 équipé de 3 WC et 3 lavabos
 Un local sanitaires hommes d’une surface 13.20 m2 équipé de 2 WC, 2 urinoirs et 3 lavabos
 Un WC d’une surface de 3.70 m2 destiné aux personnes à mobilité réduite
 Un local rangement d’une surface de 31.50 m2
 Un local vestiaire femmes d’une surface de 45.00 m2 équipé de 3 WC, 3 douches et 2 lavabos
 Un local vestiaire hommes d’une surface de 45.00 m2 équipé de 2 WC, 2 urinoirs, 3 douches et 2 lavabos

La surface totale intérieure des locaux est de 254.90 m2 (non compris l’aire de jeux couverte).

Espaces extérieurs :

 Une zone de parking (15 places dont 9 existant en bordure de voirie) et circulation voitures d’une surface de 422.00 m2
 Une piste de course
 Une aire de jeux destinée aux enfants de 2 à 12 ans d’une surface de 250.00 m2
 Un local poubelle, situé à proximité de l’accès
 Des espaces verts






IV - LE PROJET

La conception du projet a été confiée à l’architecte DPLG Claire Authelin.
Le projet se traduit par la réalisation d’une grande dalle béton de dimension 32.00 m x 19.55 m destinée à recevoir les terrains de jeux couverts par une large toiture monopente orientée au Nord laissant la possibilité d’équiper la couverture en panneaux photovoltaïques.
Les espaces fermés se développent le long de deux cotés du terrain de jeux : du coté de la propriété privée créant ainsi une barrière contre le bruit ; du coté de la rue permettant d’avoir une façade sur rue et d’isoler le terrain de jeux de la rue.
La façade coté lagon est complètement ouverte afin de laisser la vue vers la mer.
La hauteur maximum du bâtiment est de 7,69 m.
L’aire de jeux destinée aux enfants est située coté mer pour bénéficier du calme et de la proximité de l’eau.
La piste de course fait le tour de la salle polyvalente de manière à avoir le maximum de développé.
Dans le but de limiter les espaces non végétalisés, le parking intérieur est desservi par une voie en sens unique permettant ainsi de réaliser qu’une seule voie en enrobé avec un portail d’accès et un portail de sortie.

La description sommaire du projet :
- Fondations par Plots et semelles filantes en béton armé dosé à 350 kg/m3
- Structures par poteaux et poutres en profils acier pour la partie aire de jeux – Poteaux et poutres béton armé pour les autres espaces.
- Charpente par Profils d’acier soudés
- Couverture du préau : Couverture insonore en acier d’épaisseur 0.60mm à protection anticorrosive multicouche, profil nervuré.
- Couverture des locaux fermés : dalle en béton armé avec protection multicouche
- Cloisons en béton armé
- Menuiseries intérieures : portes et cloisons sanitaires en Polyrey
- Menuiseries extérieures en aluminium pré-laquée, couleur à définir.
- Revêtement mural :
Intérieur sanitaires et buvette : Carreaux de faïence sur 1,80 cm de hauteur
Intérieur des salles de réunion, bureau et rangement : peinture
Extérieur : enduit monocouche
- Revêtement de sol :
Carrelage à glissance réduite dans toutes les pièces intérieures


V – DÉLAIS

La phase étude a débuté en septembre 2009. La subvention du CUCS pour la construction de cet équipement a été obtenue en juin 2010. Les appels d’offres ont été lancés en septembre 2010 pour une passation des marchés de travaux en décembre 2010. Le chantier a démarré le lundi 24 janvier 2011 pour une durée de 14 mois.


VI – FINANCEMENT

Le coût de l’opération est de 140 000 000 FCFP financé à 60% par le CUCS (contrat urbain de cohésion sociale) et à 40% par la commune.