Février 25 2020

9h25 : Levée de l'alerte rouge pour les communes de Pirae, Papeete, Faa'a, Punaauia, Paea, Teva i Uta,Taiarapu Ouest et Moorea

Levée de l’alerte rouge pour les communes de Pirae, Papeete, Faa’a, Punaauia, Paea, Teva i Uta,Taiarapu Ouest et Moorea. Maintien de l’alerte rouge pour Arue, Mahina, Hitiaa et Taiarapu Est. L'info vient du haussariat, communiqué n°5.

Après de premières constatations modérées, des phénomènes nouveaux, d’une plus grande ampleur ont été constatés, notamment sur la côte Nord de Tahiti.
Ainsi :
- un retrait de la mer sur 20 m a été constaté sur les côtes de la commune de Hitiaa
- des projections de gravats sur la route au niveau de la Papenoo avec submersion de la route par plusieurs vagues
En revanche, le phénomène n’est plus considéré comme dangereux pour les communes de la côté Ouest et pour Moorea.
En conséquence, le haut-commissaire a décidé de lever l’alerte rouge à compter de 9h pour les communes de Pirae, Papeete, Faa’a, Punaauia, Paea, Teva i Uta, Taiarapu Ouest et Moorea.
Un tsunami pouvant toujours engendrer des phénomènes dangereux en mer pendant les 2 heures qui suivent le passage de la première onde, les activités nautiques demeurent interdites jusqu’à nouvel ordre, dans tous les archipels de la Polynésie française. Il est recommandé de ne pas s’approcher des plages, ports et rivières pendant 2 heures.