Novembre 21 2019

Première participation de « Papeete to'u pare ora » au Heiva






Plusieurs quartiers de Papeete étaient représentés au sein du groupe "Papeete to’u pare ora" lors de ce Heiva 2011. La formation, qui participait pour la première fois à cette compétition de chants et danses traditionnels, avait choisi pour thème "Papeete to na rauraa”. Son président n’est autre que Jean-Claude Clark, premier adjoint au maire de Papeete, en charge notamment de la vie des quartiers.
Le groupe de danse a concouru samedi 2 juillet ; quant aux chanteurs, qui ont entonné des himene « tarava Raromatai », « ruau » et « ute paripari », ils se sont produits jeudi 7 juillet. Les résultats seront connus le 21 juillet prochain.


Thème : Papeete dans sa clarté

C’est par l’incantation du grand dieu Ta’aroa que par enchantement l’essence de la terre devint terre.
Comme une perle d’une étonnante clarté verdâtre posée dans la paume d’une main, notre belle terre de l’océan émergea.
Le mont Orohena, comme un puissant aigle survolant la terre ma’ohi, scella les quatre points cardinaux de Tahiti nui en clamant : « Que la paix soit, que la paix règne… »
D’un regard langoureux et acquiesseur, le mont Diadème couvert de Puarata se balançait au gré du vent « niuhiti » telle une couronne de bienvenue.
Du haut de la montagne, la rosée apportait le parfum enivrant de la « hinano » (fleur mâle du pandanus en maturité) embaumant la vallée. De cette terre jaillit une source d’eau écarlate, limpide, courant, disparaissant dans le site naturel de Tarahoi.
Bassin apprécié par la reine Pomare IV qui y puisait son « pape » (eau) dans un « ete » (récipient) pour sa demeure arc-en-ciel.
La conversation de la place s’ajoutait à la nature en plantes médicinales, ornementales et autres arbres fruitiers.
Tarahoi, site véhément, insistant et marquant le passage de nos aïeuls.
Tarahoi, source lactescent, lieu de rencontres et de partages.
Le patrimoine culturel est en effervescence.
La place Vaiete a sa renommée internationale.
La place To’ata est en ce jour notre lieu de rencontre de danse traditionnelle, de rencontres intra-générationnelles.
Heurtant les rochers, le bruit de la mer murmure à la place To’ata : « Lève toi mon peuple ma’ohi, que l’on entende les tambours résonner dans toutes les vallées. »
Papeete ma ville, Papeete ma source de vie.
Ecoutez les chants, les poèmes célébrant ma ville.
Terre, terre qui m’a vu naître et qui a englouti mon placenta.
Bercé comme une nourrice au fond de ma conscience.
Tu as vécu là où je vivrai.
Tu as produit ; le garde-manger sera florissant.
La brise « niuhiti » caresse le mont Diadème dans sa couronne d’amour et Papeete propose la simplicité de sa prestation.
Bienvenue.

























































Président : Jean-Claude Clark
Responsable : Clara Taputu

Raatira : Teaue Tetuanui
Raatira rohi pehe : Ben Tetuanui
Auteur compositeur : Teaue Tetuanui
Chorégraphes : Raitava Nouveau, Henri dit Kony Heimanu.
Meilleur danseur : Tairoa Armangau
Meilleure danseuse : Teiti Patu
Orateur (orero) : Teaue Tetuanui
Musiciens : 19
Chorale : 5
Danseuses 39
Danseurs : 17
Costumières : 3

Raatira himene : Marereva Hareapo
Auteur compositeur : Teaue Tetuanui
Effectifs himene : 62
Papeete to’u pare ora en bref…