Novembre 12 2018

Exposition du 22 septembre au 28 octobre



Dans le cadre de la sauvegarde et de la valorisation du patrimoine et du devoir de mémoire, la commune de Papeete organise, du 22 septembre au 28 octobre 2011, une exposition sur la Grande Guerre, le Bombardement de la ville de Papeete et le départ des Poilus.
Celle-ci se tient dans la salle annexe des mariages, au premier étage de la mairie, du lundi au vendredi, de 9 heures à 17 heures. Des témoignages, des photographies exclusives mais également des objets composent cette exposition.
Des randonnées urbaines - tout public puis réservées aux scolaires - seront aussi mises en place, les lundis, mardis et jeudis, de 9 heures à 10 heures : il s'agira de visites guidées dans le quartier bombardé lors de la Première Guerre mondiale. Enfin, des conférences autour du thème sont également au programme (voir les détails sur le dépliant plus bas).







Télécharger ici le programme de l'exposition



Vaihere Tehei, chef du Bureau de la Documentation et des Archives.



Corinne Raybaud, conférencière.


Marie-Noëlle Frémy, conférencière.


LES OBJECTIFS DE L'EXPOSITION
Organiser cette exposition est également un bel hommage rendu au courage des Poilus tahitiens qui sont partis loin de leur Fenua pour défendre la mère patrie alors que certains d’entre eux ne maîtrisaient même pas la langue française.
Elle est également organisée dans l’objectif de préparer pour 2014 la célébration du centenaire de cette Grande Guerre et en particulier du bombardement de la ville. Elle permettra peut-être de sensibiliser la population sur le devoir de mémoire, sur la nécessité de « conserver » pour transmettre aux futures générations l’histoire de leur pays.
Les agents du Bureau de la Documentation et des Archives travaillent sur cette exposition depuis deux ans. Ils ont été confrontés au manque de documents et d’objets. Certes, des documents ou objets de cette époque existent encore. Mais s’ils ne sont pas dans les organismes publics, ils sont dispersés dans les familles des descendants des Poilus. Cela explique la difficulté d’en retrouver.


LE CONTEXTE DU BOMBARDEMENT
Il est primordial de connaître son histoire. Cela permet par ailleurs aux générations d’aujourd’hui et celles de demain de mieux comprendre l’histoire de la ville. C’est ainsi que le 22 septembre 1914, la ville de Papeete dont l’Hôtel de Ville, situé dans le quartier du marché municipal, est bombardé avec tous les commerces de ce quartier par deux croiseurs cuirassés allemands, l’ennemi venu à Tahiti pour charbonner, espérant ensuite regagner l’Europe où la guerre s’installe petit à petit pour durer 4 ans. En effet, la majeure partie des archives de la ville sont parties dans les flammes de l’incendie provoqué par les bombardements. Aujourd’hui encore, il est difficile de connaître les détails de la vie de la commune entre 1890, année de sa création, et les années 1920.
Ainsi, le bombardement de Papeete va secouer la quiétude des habitants des É.F.O. dont seulement certains ont la citoyenneté française. Les hommes valides vont s’engager pour se rendre d’abord à Nouméa afin de suivre un entraînement puis en Europe pour participer à cette guerre et faire en sorte que l’ennemi ne revienne plus troubler la paix dans les îles.
Il semblerait, après avoir recueilli quelques témoignages de descendants de Poilus, qu’ils sont revenus marqués physiquement et psychologiquement de cette guerre. Hormis le monument aux morts qui liste de façon anonyme les Poilus décédés sur le champ de bataille, les autres ont quelque peu été oubliés. Peut-être qu’ils ont simplement voulu tout oublier car il est bien difficile aujourd’hui d’avoir des écrits de leurs témoignages. Ils se regroupaient et formaient une grande famille.


LA PRÉPARATION DU CENTENAIRE DU BOMBARDEMENT EN 2014
Jusqu’en 2014, plusieurs projets seront développés chaque année autour de ce thème :
- Concours de carnet artistique en partenariat avec l’ONAC lancés auprès des écoles de la ville. Ces concours ont été lancés depuis l’année dernière. Le principe du concours et basé sur un travail collectif d’une classe choisissant un poilu de sa commune ou de sa famille en vue de retracer, par différentes productions écrites et artistiques avec des techniques variées, sa vie. Cela permet aux jeunes générations de se réapproprier directement leur histoire.

- Rectifier dans la limite du possible les orthographes des noms et prénoms des Poilus et de compléter leurs actes d’état civil.

- Récolter le maximum de données sur les Poilus afin d’arriver à terme à monter un site internet où ces données seront mises à la disposition du grand public.

- Inventorier et identifier les objets et documents sur cette guerre et les Poilus…


Nous profitons de l'occasion pour lancer un appel auprès de la population, qui disposerait de photographies ou d'objets se rapportant à cette période et souhaiterait les prêter à la commune dans le cadre de l'exposition préparée pour le centenaire du bombardement en 2014.

Ces personnes peuvent entrer en contact avec :
Le Bureau de la Documentation et des Archives de la Ville de Papeete
Tél : 415 778 ou 415 775
e-mail : vaitape.tehahe@ville-papeete.pf ou vaihere.tehei@ville-papeete.pf

















Vernissage de l'Exposition sur le Bombardement de Papeete


Séance de dédicaces à la mairie de Papeete

Ouverture des randonnées urbaines

Randonnées urbaines : les scolaires prennent le relais