Avril 11 2021

L’ère du CEP


Cette quiétude est brutalement interrompue en 1963 par le débarquement de cinq mille militaires et techniciens français, chargés d’installer et de mettre en œuvre le Centre d’Expérimentation du Pacifique (CEP).

L’aéroport de Tahiti - Faa’a, inauguré deux ans plus tôt, reçoit ses premiers vols en provenance de France via Los Angeles. Des chantiers pharaoniques, comme l’extension du port, exigent une main d’œuvre abondante. Paumotu, Raromatai, Marquisiens, Mangaréviens et Tuhaa pae affluent des archipels pour profiter de la manne providentielle qui s’abat sur le pays. Mais, la réalité est moins souriante.

Les familles campent comme elles peuvent dans des logements de fortune, des cabanes en tôle et en pinex, créant des bidonvilles dans les vallées et sur les collines. En quelques années, la population de Papeete s’accroît de près de quinze mille habitants, aggravant les difficultés déjà insurmontables de la municipalité.

Et cela d’autant plus que la capitale accueille chaque jour des milliers de travailleurs, scolaires et chalands domiciliés dans les districts voisins. Un premier plan d’urbanisme est mis en œuvre à partir de 1965. L’hôpital de Mamao entre en service en avril 1970.