Octobre 31 2020

Papeete, nouvelle soeur jumelle de Nice

« Je pense que ce qui nous a guidés, ce sont d’abord les sentiments. Papeete est attirée par Nice, comme Nice est attirée par Papeete. Notre objectif, à travers ce jumelage, c’est avant tout de mettre en valeur les atouts culturels de la Polynésie française, d’assurer la promotion du fenua à travers ses produits bien sûr, mais aussi à travers sa culture, son peuple, son art de vivre, sa manière de voir les choses. C’est cela avant tout la Polynésie. » Michel Buillard, député, maire de Papeete


Le jumelage entre les villes de Papeete et Nice s’est concrétisé le 20 novembre 2009, à Nice. Papeete est ainsi devenue sa 29e soeur jumelle. Entre Papeete et Nice existe déjà une longue histoire, fondée sur des liens divers, multiples et solides. Dès les années 1990, les deux villes avaient déjà longuement et étroitement travaillé ensemble au lancement du Carnaval de Tahiti. Plus récemment, les visites en Polynésie française en qualité de secrétaire d’État à l’Outre-mer de Christian ESTROSI ont permis au député-maire de Papeete et au ministre aujourd’hui maire de Nice de s’apprécier mutuellement. Papeete, reconnaissante, sait aussi ce qu’elle doit en matière de préservation de l’environnement à Christian ESTROSI, ministre qui a permis de mettre sur les rails le projet crucial d’assainissement de la ville en lui apportant la garantie d’une participation financière de l’État.

Deux plaques de jumelage ont été gravées des textes de la charte en langues française, niçoise et tahitienne et portent le sceau des deux villes sur deux nacres.





Plus de 10 millions de touristes séjournent chaque année sur la Côte d’Azur, dont 4 millions pour la seule ville de Nice. Le jumelage constituera donc une formidable vitrine touristique, culturelle et économique pour notre pays : les entreprises et producteurs du fenua, les artisans, auront la possibilité d’y promouvoir leurs produits.

Quant aux étudiants polynésiens, ils pourront également y trouver un réel intérêt par un soutien affirmé des autorités municipales sur place.


NICOLE BOUTEAU 4E ADJOINTE AU MAIRE EN CHARGE DU TOURISME ET DES RELATIONS EXTÉRIEURES

«Ce fut une très belle cérémonie. Nice a vraiment fait honneur à Papeete en l’accueillant dans le magnifique musée du Palais Masséna. Nous avons bien ressenti l’attachement de Christian ESTROSI à ce jumelage, l’amitié entre nos deux villes et la motivation de Nice à faire en sorte que ce jumelage soit un jumelage «actif». J’ai pour ma part été très touchée par la présence de nombreux Polynésiens de coeur ou de souche aujourd’hui installés à Nice et ses environs. La semaine tahitienne permettra une ouverture, de promouvoir notre destination, notre culture, nos produits, qui seront appréciés par la population niçoise qui sont des gens du soleil comme nous et par les nombreux visiteurs de la région PACA.»




La parole à... Jean-Marie SUHAS Président de l’association «Comité de jumelage Papeete - Baie des Anges» et ancien étudiant à Nice

«Il y a plusieurs points d’intérêt à ce jumelage. D’abord pour ceux qui y sont actuellement étudiants. A mon époque, nous connaissions par exemple des difficultés à trouver des salles pour nous rassembler. Nous espérons donc pouvoir faciliter les choses aujourd’hui. Ensuite, pour le personnel communal, en tant qu’ancien directeur de cabinet de Tavana, je pense qu’il y a là une réelle opportunité de formation professionnelle pour les agents, grâce aux échanges qui pourront se concrétiser.
Avec la semaine tahitienne, nous souhaitons faire la promotion de nos artisans, voire de certaines entreprises mais aussi de notre culture et notre art de vivre. Il y aura notamment un village polynésien avec des exposants (sculpteurs, graveurs, bijoutiers...), mais aussi une partie sportive. Une course de va’a sera, en effet, organisée dans la Baie des anges, ainsi qu’une course de porteurs de fruits sur la Promenade des Anglais et peut-être un concours de grimper de palmiers - à défaut de cocotiers -, ou encore de levers de pierres. Quoi qu’il en soit, c’est un événement que l’on ne peut envisager sans la gastronomie et la bringue. Nous y travaillons. Ce sera une belle opération, que nous comptons mener à bien.»


Par délibérations n°2008-62 du 5 juin 2008 et 2009-59 du 15 septembre 2009 , le conseil municipal a approuvé le projet de jumelage des deux communes avec pour objectifs notamment de développer des relations d’amitié et d’échange, de développer des projets communs dans tous les domaines en favorisant des rencontres de jeunes (sports, culture, formation), de responsables d’associations, de personnels municipaux et d’élus, de stimuler la promotion touristique, et de soutenir la création culturelle et sa diffusion à travers des expositions. Le jumelage favorisera les échanges entre Papeete et Nice pour les particuliers, les groupes, les associations de quartiers, les commerçants et artisans, les étudiants...


Historique du jumelage