Juillet 21 2024

Séance du conseil municipal du 21 juin 2022

Le conseil municipal de Papeete s’est réuni à l’hôtel de ville le mardi 21 juin 2022, sous la présidence de Tavana Michel Buillard. Il a notamment examiné et adopté les dossiers suivants :


Énergie solaire au groupe scolaire Hiti Vai nui-Vaitama

La commune de Papeete mène une politique résolue de préservation de l’environnement et de promotion d’un développement durable, notamment en réduisant sa consommation d’électricité et en ayant le plus possible recours aux énergies renouvelables. Sa facture énergétique est ainsi passée de 183 millions de francs CFP en 2012 à) 139 millions en 2019 (soit une économie de plus de 24 %).
Dans le cadre de cette politique, les établissements scolaires municipaux sont progressivement équipés de centrales photovoltaïques : Mama’o en 2012 (renforcée en 2015), Toata en 2015, Paofai et Ui Tama (Tipaerui) en 2018, et Heitama-Taimoana (Taunoa) en 2022.
La commune souhaite à présent faire installer deux nouvelles centrales de ce type, à la Cuisine centrale et au groupe scolaire Hiti Vai Nui-Vaitama de Titioro. La première sera financée par le Fonds intercommunal de péréquation (FIP). La seconde le sera par la commune pour un coût estimé à 9,12 millions de francs CFP.



Aménagement et éclairage du quartier de Manuhoe

Le quartier de Manuhoe est situé au centre de Papeete entre la rue des Remparts, l’avenue Georges-Clémenceau et l’avenue du Régent-Paraita. Avec le quartier de Mama’o-Vallons, il a été retenu comme prioritaire dans le cadre plus large d’un projet de rénovation urbaine (PRU) de l’agglomération de Papeete mené en partenariat avec l’État, le Pays et le syndicat mixte du contrat de ville. Il s’agit de traiter les dysfonctionnements urbains (assainissement, accès, habitat insalubre…) et de répondre à des situations de précarité et à des difficultés économiques et sociales des familles.
Concernant Manuhoe, la Ville de Papeete soutient une démarche de désenclavement et de développement. Deux voies déjà inscrites au PGA de la commune seront aménagées et équipées d’un éclairage public dont le coût est estimé à 24,7 millions de francs CFP.



Mise aux normes de l’hôtel de ville

Trente-deux ans après son inauguration en 1990, l’hôtel de ville de Papeete a besoin d’être rénové. Au préalable, comme le prévoit la règlementation, il est nécessaire de procéder au traitement des matériaux amiantés. Un diagnostic amiante a été réalisé en 2019 sur l’ensemble des bâtiments qui a permis d’évaluer le coût d’un désamiantage complet à plus de 250 millions de francs. La commune a donc décidé de s’orienter de préférence vers une opération d’encapsulage des matériaux amiantés. Il s’agit d’une méthode de traitement du risque amiante consistant à revêtir les surfaces amiantées d’une résine permettant de supprimer tout risque de dispersion de l’amiante.
Pour des raisons de sécurité, les installations électriques de l’hôtel de ville doivent aussi être mises aux normes. Le conseil municipal approuve le dossier technique de ces travaux qui devraient commencer au quatrième trimestre 2022 pour une durée de dix-huit mois. Leur coût est estimé à 241 millions de francs CFP financés à 60 % par une subvention du Pays et 40 % par la commune de Papeete.



Aménagements de la voirie

Une procédure d’expropriation pour cause d’utilité publique est ouverte pour l’aménagement du carrefour giratoire du Pont-de-l’est destiné à améliorer la sécurité et l’insertion des véhicules de transport en commun venant de la rue des Remparts pour entrer dans la rue Paul-Gauguin.
Une procédure d’expropriation pour cause d’utilité publique est ouverte pour la création d’une voie nouvelle dans le quartier Villierme à Orovini destinée à faciliter la circulation.



Achat de deux va’a V6

Ouvert en 1998, le centre nautique municipal Hititai situé à Taunoa est un équipement sportif fréquenté par différents publics (scolaires, associations, résidents…). Plusieurs activités nautiques y sont pratiquées (va’a, paddle, kayak…) encadrées par une équipe d’animateurs qualifiés. Le centre dispose actuellement de cinq va’a (pirogues) V6. Dans le but de développer la pratique de ce sport en faveur des jeunes, la commune souhaite procéder à l’acquisition de deux va’a V6 supplémentaires. Le coût de cette opération est estimé à 1,13 million de francs CFP financé à 60 % par le contrat de ville et 40 % par la commune de Papeete.



Rénovation du plateau sportif de Vaitavatava

Le conseil municipal approuve un projet de rénovation et de couverture du plateau sportif de Vaitavatava, comprenant l’installation d’un toit, l’aménagement d’un terrain de futsal et de deux terrains de volley-ball, la pose d’un revêtement de sol adapté à la pratique du futsal, du volley-ball et du basketball, et le réaménagement des espaces extérieurs (sanitaires, points d’eau…) Le coût de cette opération est estimé à 9,7 millions de francs CFP financé à 60 % par le contrat de ville et 40 % par la commune de Papeete.