Avril 17 2021

Marché municipal Mapuru-a-Paraita


Si le port est le poumon économique de Papeete, le marché en est le cœur. Haut lieu des spécificités locales, c’est un must pour celui ou celle qui souhaite s’imprégner d’une ambiance typiquement polynésienne en plein centre-ville. Le meilleur moment se situe très tôt le matin, le dimanche en particulier.

Le marché de Papeete fut créé dès 1847 par le gouverneur Bruat, à l’emplacement qu’il occupe encore aujourd’hui, entre les rues du 22-Septembre-1914 à l’ouest, et François-Cardella à l’est (à l’exception des poissons qui se trouvaient alors vers l’actuel quai des paquebots). Les étals furent rassemblés en 1860 sous un édifice en bois couvert de pandanus. Une dizaine d’années plus tard, il fallut s’agrandir sur une parcelle mitoyenne appartenant à une dame Mapuru a Paraita qui a finalement donné son nom au marché.

Tombé dans l’escarcelle de la commune en 1890, celui-ci était alors constitué de deux halles (dont une couverte). Sous l’impulsion des immigrants chinois qui entreprirent d’ouvrir de nombreux commerces tout autour, il est peu à peu devenu un quartier à part entière, lequel souffrit beaucoup lors des bombardements allemands de septembre 1914.

Construit en 1989, rénové une première fois en 2006 puis modernisé en 2015, le marché couvert actuel, avec sa charpente métallique, sa mezzanine dédiée à l’artisanat et ses différents secteurs (halle aux poissons et aux viandes, fruits et légumes, fleurs, paréos…), reçoit en moyenne cinq cent mille visiteurs par an.


Ouvert au public du lundi au vendredi de 5 h 30 à 16 heures, jusqu'à 13 heures le samedi, et de 4 h 30 à 10 heures le dimanche. Le port du masque y est obligatoire.


Tél : 40 43 67 15