Juin 15 2024

Le service national universel officiellement lancé en Polynésie française

Créé en 2019, le service national universel (SNU) a officiellement ouvert sa première session polynésienne ce lundi 4 juillet 2022 au sein du lycée hôtelier de Tahiti, pour 48 jeunes volontaires de 15 à 17 ans, garçons et filles. Pendant deux semaines, ils seront amenés à découvrir le quotidien de services publics, des forces de l’ordre ou encore d’associations caritatives et environnementales.

Le Maire de Papeete, Michel Buillard, était représenté à la cérémonie d’ouverture de cette session par Marcelino Teata, adjoint au maire, présent aux côtés du Haut-commissaire Dominique Sorain, des Ministres Virginie Bruant et Naea Bennett, et du Contre-amiral Jean-Mathieu Rey.

Du 4 au 15 juillet, les participants à ce premier séjour dit “de cohésion” seront pris en charge par les équipes locales du SNU.
Il s’agit de développer une culture de l’engagement et de les accompagner dans la construction de leur parcours personnel et professionnel. L’objectif est aussi de promouvoir les valeurs républicaines, la mixité sociale, les territoires et leur patrimoine naturel et culturel.

Une mission d’intérêt général, d’une durée minimum de 84 heures réparties au cours de l’année et portant sur neuf thématiques au choix, sera par la suite proposée aux volontaires. Ceux qui le souhaitent seront également invités à postuler pour le service civique, engagement rémunéré de six à douze mois au service de l’intérêt général pour les jeunes de 16 à 25 ans.