Février 25 2024

Séance du conseil municipal du 1er mars 2022

Le conseil municipal de Papeete s’est réuni à l’hôtel de ville le mardi 1er mars 2022, sous la présidence de M. Paul Maiotui, premier adjoint au maire, et dans le respect des règles sanitaires.
La séance a commencé par une présentation des actions du Syndicat pour la promotion des communes (SPCPF) par Mme Chantal Galenon, représentante de la commune de Papeete au sein de cet organisme.
Quatre rapports étaient à l’ordre du jour, en particulier le débat d’orientation budgétaire de la commune pour l’exercice 2022.




Débat d’orientation budgétaire 2022

Le débat d’orientation budgétaire (DOB) constitue la première étape de l’examen et du vote du budget principal primitif et des budgets annexes de la commune. Il permet au conseil municipal de débattre des orientations budgétaires indiquant les priorités apparaissant dans le budget primitif et d’être informé sur l’état de santé financière de la commune.
La crise sanitaire n’a pas eu de conséquences aussi graves qu’attendu sur les finances de la commune de Papeete en 2021. Seules les dotations en investissement du FIP (Fonds intercommunal de péréquation, principale ressource financière des communes de Polynésie française) sont revenues au niveau de 2019. Néanmoins, le Pays ayant déjà annoncé une nouvelle baisse des recettes fiscales pour 2022, sur lesquelles le FIP est abondé, il faut s’attendre à ce que ces dotations soient réduites.
De 2016 à 2020, la commune de Papeete a maintenu ses dépenses de fonctionnement au même niveau en votant des budgets à croissance zéro.



L’exercice 2021 a été marqué par la reprise en régie directe du service de la restauration municipale, ce qui a fait bondir les dépenses de fonctionnement de plus de 10 %. Ces dépenses ont aussi été augmentées par l’arrivée de 250 personnes en emplois aidés, car même si ces personnes sont rémunérées par le Pays, il a fallu les équiper en matériel, vêtements et outillage pour leur permettre de travailler. La crise sanitaire n’a pas non plus fini de peser sur les dépenses de la commune.
Les comptes provisoires de l’année 2021 affichent un montant de recettes de fonctionnement de 6,621 milliards de francs CFP pour 6,03 milliards de dépenses, soit un résultat positif de plus de 592 millions de francs.
En investissement, les recettes s’établissent à 932, 1 millions de francs pour 998,6 millions de dépenses, soit un déficit de 66,5 millions de francs.
Le projet de budget 2022 qui sera proposé au conseil municipal dans les semaines à venir, s’inscrit toujours dans un contexte d’incertitude sur la pérennité des ressources communales. Grâce à sa bonne santé financière, Papeete a pu faire face jusqu’à présent aux baisses de dotation d’investissement et les voyants restent tous au vert, notamment la capacité d’autofinancement et de désendettement.
Le déficit du budget annexe des ordures ménagères s’est accentué en 2021. Il ne s’équilibre que grâce à une subvention prélevée sur le budget principal, le montant des redevances étant loin de couvrir le coût du service. En 2021, cette subvention était de 35,7 millions (contre moins de 12 millions en 2020).

Grandes orientations 2022

Le budget primitif 2022 prévoit la poursuite des grands projets d’investissement déjà engagés, parmi lesquels :
- la rénovation de l’éclairage public au centre-ville ;
- la reconstruction de l’école maternelle Tama-Nui ;
- l’achèvement de l’aménagement de la promenade de Nice ;
- l’équipement de Sainte-Amélie ;
- la rénovation du stade Willy-Bambridge.

et le démarrage de nouveaux projets portant notamment sur des acquisitions foncières pour l’aménagement de certains quartiers et sur l’assainissement collectif.



Désenclavement de Manuhoe

Le quartier de Manuhoe est compris entre l’avenue du Prince-Hinoi, le boulevard d’Alsace, l’avenue du Régent-Paraita et l’avenue Georges-Clémenceau. Une procédure d’expropriation pour cause d’utilité publique y est engagée dans le cadre d’un projet de désenclavement par le percement de voies nouvelles.



Un bateau pour le centre nautique Hititai

Le conseil municipal approuve l’achat d’un nouveau bateau destiné au centre nautique communal Hititai. Le montant de cet investissement est de 5 610 000 francs, cofinancé pour 40 % par la délégation au développement des communes (DDC) et pour 60 % sur fonds propres.