Mai 18 2024

Séance du conseil municipal du 13 décembre 2022

Le conseil municipal de Papeete s’est réuni à l’hôtel de ville le mardi 13 décembre 2022 sous la présidence du maire, Michel Buillard.

Lors de cette dernière séance de l’année, le conseil municipal a pris acte de l’installation en son sein d’Odile Smith, épouse Tcheou Hiva Tcheng, qui succède à Dany Gérard, démissionnaire depuis le 7 novembre 2022.

Le conseil municipal a adopté une délibération destinée à éviter un retard dans l’exécution du budget 2023 de la commune par une ouverture anticipée des crédits d’investissement pour un montant total de 343,4 millions de francs.

Plusieurs délibérations ont été adoptées dans le cadre de la réorganisation des services :
- création de douze emplois permanents ;
- recrutement de quarante-deux agents contractuels pour faire face aux besoins occasionnels en 2023 ;
- revalorisation des indemnités des sapeurs-pompiers volontaires et mise en conformité de leur temps de travail ;



Prix et qualité du service public de l’eau potable

Conformément à la règlementation, le maire a présenté au conseil municipal son rapport annuel sur le prix et la qualité du service public de l’eau potable destiné notamment à l’information des usagers.
La Ville de Papeete a concédé le service public de l’eau potable à la société Polynésienne des Eaux en 1992 pour une durée de quarante ans. En 2021, le coût d’une consommation moyenne de 200 m3 était de 26 414 francs TTC (soit 2 201 francs par mois) contre 25 406 francs en 2020. Par comparaison, cette même consommation coûtait 37 132 francs en 2012.
Un système de télérelève des compteurs est en cours de déploiement. Il permettra aux abonnés de mieux suivre et maîtriser leur consommation d’eau et au concessionnaire d’être plus performant tout en limitant les coûts.
Le service public de l’eau potable de Papeete a été continu pour les abonnés et pour une qualité constante (100 % de conformité des analyses).
Enfin, le rapport 2021 met en évidence un résultat positif de la concession de 59,5 millions de francs CFP.



Prix et qualité du service public de l’assainissement

Conformément à la règlementation, le maire a présenté au conseil municipal son rapport annuel sur le prix et la qualité du service public de l’assainissement collectif des eaux usées destiné notamment à l’information des usagers.
La Ville de Papeete a concédé le service public de l’assainissement collectif des eaux usées à la SEML communale Te Ora no ananahi en 2008.
Le rapport 2021 met en évidence :
- la poursuite de l’exploitation de la station d’épuration de la Papeava et de son émissaire en mer avec un volume traité de 1 115 m3/jour (956 en 2020) soit une augmentation de 17 %. La conformité est de 100 % et les rendements épuratoires de plus de 94 % ;
- 1 032 usagers ont été raccordés au réseau (773 en 2020) ;
- la production annuelle des panneaux photovoltaïques permet de couvrir 25 % de la consommation électrique de la station d’épuration ;
- le financement de l’extension des réseaux vers les quartiers de Paofai et Fare Ute dans le cadre du contrat de projets pour 396 millions de francs pris en charge à 42,5 % par le Pays, 42,5 % par l’État et 15 % par la SEML ;
- la signature en octobre d’une charte de partenariat avec Pirae et Arue ;
- les recettes d’exploitation sont en hausse de 53 % par rapport à 2020, le coût de l’assainissement pour une consommation annuelle moyenne de 200 m3 est de 36 469 francs.