Juillet 23 2019

Remise d'attestation aux CPIA du jardin collectif et partagé de Mamao Aivi

Le député maire de Papeete, Michel Buillard, a procédé ce lundi 23 avril à la remise de certifications des CPIA du jardin collectif et partagé de Mamao Aivi. A ses côtés, étaient notamment présents Roméo Le Gayic, président du CUCS, Rémy Brillant, directeur général des services, Mata Ganahoa, directrice de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale, mais également des représentants du Sefi, du SDR et des associations du quartier.

Inauguré en octobre 2011, le jardin collectif et partagé de Mama’o Aivi est un jardin potager (cultures maraichères) cultivé de manière collective (mobilise les habitants du quartier via les associations) et partagée (on plante et on récolte ensemble). L’animation ainsi que la gestion du jardin a été confiée à une association du quartier : l’association « Te mau a’a no Mama’o Aivi », qui a également en charge la gestion du matériel, ainsi que l’accompagnement des « jardiniers et jardinières ».

Dans le cadre d’une action d’insertion des « jeunes » du quartier, et afin de leur permettre de pouvoir bénéficier d’une formation, l’association en charge de la gestion et de l’animation du jardin, accompagnée par la mairie de Papeete, a obtenu 12 CPIA. Ces derniers ont débuté leur activité le 1er septembre 2011. Issus des trois associations du secteur, ils ont bénéficié d’une formation qualifiante, ainsi que d’un accompagnement individualisé.

En plus des formations dispensées par le SEFI, des interventions d’un technicien du SDR ont été réalisées. Ces interventions, qui seront plus nombreuses à l'avenir, ont été l’occasion d’aborder de multiples thématiques en lien avec l’agriculture et l’environnement, mais également de dispenser aux jardiniers des conseils pratiques.

De manière complémentaire à leur activité agricole, une action d’embellissement du quartier a été accomplie. En partenariat avec la mairie de Papeete (ramassage des déchets, fourniture de matériel,…), une gestion régulière des abords du jardin voire de l’ensemble du quartier a été réalisée, contribuant ainsi à l’amélioration du cadre de vie des habitants et à la gestion courante des espaces extérieurs du quartier.

Même si l'ensemble des candidats souhaitent poursuivre une formation dans le domaine de l’agriculture / entretien des espaces verts, dans le but d'en faire leur métier, des demandes de formation effectuées dans un domaine différents ont été exprimées (informatique, cuisine, animation, bucheron, bâtiment, mécanique, femme de ménage). De plus, certains projets personnels ont commencé à émerger. Le bilan de cette première expérience de jardin collectif et partagé mis en place à Papeete est globalement positif.