Octobre 20 2021

L'Hôtel de ville



L’hôtel de ville de Papeete s’élève sur un terrain de plus d’un hectare, situé entre la rue Paul-Gauguin au sud, la rue du Père-Collette à l’ouest, la rue de l’École-des-Frères-de-Ploërmel au nord et la rue des Remparts à l’est. Conçu par l’architecte Rodolphe Weinmann qui s’inspira de l’ancien palais royal des Pomare, sa construction a commencé en 1988. Il fut inauguré par le président de la République, François Mitterrand, le 16 mai 1990, à l’occasion du centenaire de la commune de Papeete.

Cet hôtel de ville est composé de deux bâtiments principaux. La mairie proprement dite, surmontée d’un clocheton et couverte de tuiles rouges vernissées, abrite notamment le cabinet du maire et la salle du conseil municipal dont les murs arborent les portraits des maires successifs de Papeete, tous réalisés à la sanguine par l’artiste allemande Ursula Vincenti-Sekinger, dite Uschi (1941-2020).

La mairie comprend aussi la salle des mariages, la direction générale des services et plusieurs services dont l’état-civil… À l’arrière, un immeuble à deux étages au style plus administratif, couvert de bardeaux de bois, rassemble les autres bureaux. Le sous-sol est aménagé en parking moderne et automatisé de cent-soixante-dix places.

Un des centres culturels de la capitale, l’hôtel de ville accueille de nombreuses manifestations tout au long de l’année, notamment dans ses jardins, lesquels sont agrémentés d’un fare potee (maison de réunion) de style traditionnel avec une couverture en feuilles de pandanus tressées et de plusieurs tiki en pierre (statues représentant un dieu, un esprit ou un héros).


Fare potee de l’hôtel de ville de Papeete.