Octobre 19 2021

La cathédrale Notre-Dame (de-l’Immaculée-Conception)



La cathédrale Notre-Dame (de-l’Immaculée-Conception) trône au centre de la place éponyme, au carrefour des avenues du Maréchal-Foch et du Général-de-Gaulle, et des rues Jeanne-d’Arc et Monseigneur-Tepano-Jaussen.

Celui-ci, premier vicaire apostolique (évêque) de Papeete, fut son concepteur et promoteur. La construction commencée en 1856 avec l’aide de cinquante ouvriers expérimentés originaires des îles Gambier (Mangareva), ne fut achevée qu’en 1875 au terme d’un chantier difficile. Épargnée de justesse par le cyclone de 1906 et surtout par les bombardements allemands de 1914, elle fut entièrement rénovée en 2005 par la commune de Papeete dont elle fait partie du patrimoine immobilier. Elle retrouva alors sa couleur jaune d’origine, après avoir été longtemps blanche et même blanche et bleue.

À ne pas manquer les superbes boiseries des artisans mangaréviens, le chemin de croix d’Yves de Saint-Front (1971) et ses vitraux de la façade (1967), ceux de Deanna de Marigny (1989), ni le Christ pantocratore (souverain de toutes choses), mosaïque de Guy Bernardin constituée de quatorze mille tesselles de marbre assorties de feuilles d’or (2008). Une Vierge à l’enfant en acajou, offrande du sculpteur marquisien Damien, accueille les fidèles et les visiteurs depuis 2010.

D’une superficie de 580 m2 (quarante mètres de long par quinze mètres de large), la cathédrale de Papeete peut contenir quatre cents fidèles. Son clocher culmine à trente-neuf mètres. Elle sert de point de référence pour le calcul des distances autour de l’île de Tahiti (PK 0 - Point kilométrique zéro).



Vierge à l’enfant en acajou (Damien).