Octobre 20 2021

Le parc Bougainville






Anciennement nommé place Albert 1er (en l’honneur du troisième roi des Belges) depuis 1934, le parc Bougainville est un espace vert d’environ un demi hectare, compris entre l’avenue du Général-de-Gaulle, la rue Dupetit-Thouars, le boulevard de la Reine-Pomare-IV et l’hôtel des Postes. Bien que son nom de place Albert 1er fut confirmé et officialisé en octobre 1968, on l’appela couramment place Bougainville en référence à la stèle surmontée d’un buste en bronze du grand explorateur.

Inaugurée en 1909 sur le front de mer, cette stèle réalisée par l’architecte Émile Bertone fut déplacée en 1968 vers l’endroit qu’elle occupe aujourd’hui, près de l’hôtel des Postes, à l’entrée du parc. Elle est flanquée de deux canons historiques datant de la Première Guerre mondiale.

Premier navigateur français à effectuer un tour du monde, Louis-Antoine de Bougainville (1729-1811) fit escale à Tahiti en avril 1768, moins d’un an après la découverte de l’île par l’Anglais Samuel Wallis. Enchanté par son court séjour, il la surnomma Nouvelle-Cythère, du nom d’une île grecque dont les habitants, jadis, vouaient un culte particulier à Aphrodite, déesse de l’amour, créant ainsi le mythe du paradis terrestre. « Je me croyais transporté dans le jardin d’Eden », écrivit-il.

Officiellement rebaptisé parc Bougainville après sa rénovation en avril 2003, cet espace vert est un havre de paix au centre-ville. Dominé par un majestueux auteraa (badamier), agrémenté d’un bassin (résurgence de la source Pape’ete), il rassemble de nombreuses essences et plantes variées, dont une adorable bambouseraie plantée sur un îlot parmi les nénuphars.