Septembre 21 2019

Campagne anti-filariose : Papeete mise sur un Harlem Shake pour faire passer le message

La Ville de Papeete a décidé de surfer sur la tendance du moment afin de sensibiliser à la prise observée directe de notézine, dans le cadre de la lutte anti-filariose. Quelques élus et agents communaux ont ainsi été mis à contribution lundi 4 mars pour, en une journée, monter une petite séquence de Harlem Shake personnalisée à la sauce Papeete.

Tout cela pour dire, de manière originale : TOUS à vos comprimés ! Je pode, tu podes, nous podons...

Le maire de Papeete, Michel Buillard, par ailleurs ancien ministre de la Santé, est resté sensible à cette thématique. Il explique : "Je voulais sortir un peu des sentiers battus avec la campagne de distribution de notézine, et adresser un message particulier à nos jeunes, pour les motiver un peu plus. Évidemment, on saute sur l'occasion du Harlem Shake ; on a tropicalisé la musique grâce au to'ere et au kamaka et on a rajouté des paroles spécifiques.
Pour notre Harlem Shake POD, j'ai mobilisé nos pompiers, nos mutoi...

Se moquer de soi-même, ce n'est pas se moquer de son uniforme, c'est se dire que parfois, on sait rire, mais on sait aussi prendre au sérieux les missions qui sont les nôtres, comme aider le Service de la santé dans la distribution de médicaments. Il est, pour nous, extrêmement important de lutter contre cette maladie, l'élephantiasis."

Pour rappel, les ambassadeurs POD seront à votre domicile jusqu'au 17 mars. La distribution dans les lieux publics est, elle, prévue du 21 au 24 mars.

Voir la vidéo Papeete Harlem Shake POD