Juillet 22 2019

Avec le CJA de Fare Ute : un projet éducatif pour valoriser les déchets de poissons

Michel Buillard, maire de Papeete, a présenté aux côtés de Thomas Moutame, ministre de l'Agriculture, le projet éducatif de valorisation de déchets de poissons, mardi 15 octobre 2013 au CJA de Fare Ute.

La Ville de Papeete, au titre de sa compétence en matière de traitement des déchets verts, a entrepris une réflexion en termes de valorisation des déchets verts urbains. Elle s'est engagée :
1) à mettre à disposition du CJA de Fare Ute un local (35 m2), carrelé et climatisé, destiné à la valorisation des intrants biologiques ;
2) à prendre en charge les dépenses liées à l’eau et à l’électricité afférentes au projet objet de la présente convention ;
3) à prendre également en charge l’achat du petit matériel et des consommables nécessaires à la réalisation du projet pédagogique.
Coût des travaux et des équipements : 6,2 millions Fcfp. Durée des travaux : 6 semaines.
Elle va, par ailleurs, utiliser l'engrais ainsi réalisé pour les besoins des services municipaux ainsi qu'en faveur des associations gérant des jardins partagés.

La commune de Taputapuatea, commune pilote en matière d’approvisionnement des cantines scolaires en produits issus de l’agriculture biologique, souhaite enrichir la composition de son compost. Elle met gracieusement à disposition du CJA son broyeur (coût estimé à 2 millions Fcfp).

Le Centre de Jeunes Adolescents de Papeete - Fare Ute mettra en place, dès cette année scolaire, un nouveau module de formation : l'agriculture raisonnée voire biologique ! Pour le développement de cette nouvelle activité, les élèves valoriseront les intrants (ensemble de produits qui sont rajoutés dans le sol afin d'améliorer le rendement de la culture) issus de broyats de poissons.
L'atelier inauguré est un atelier qui permet le broyage de déchets de poissons. A partir de ces broyats, les élèves fabriqueront de l'engrais et du jus de poissons (tous deux sont des intrants).

Ce projet pédagogique est original et est un projet pilote car cette activité nouvelle n'existe dans aucun autre centre de formation qui développe l'agriculture. Ce projet s'inscrit ainsi dans la réforme des CJA, qui encourage la mise en place de pôles innovants.
En dehors de l'aspect pédagogique, ce projet a une portée environnementale, sociale, économique et sanitaire. En effet, un des objectifs de cette nouvelle filière est de planter des légumes et des fruits frais afin de les consommer au CJA même. Plus tard, un partenariat avec les écoles de Papeete sera possible afin de faciliter et accompagner la mise en place de jardins partagés.
Le CJA s'engage aussi à céder, à titre gracieux, un amendement dûment conditionné, aux communes de Papeete et de Taputapuatea, dans le but de faire du compost naturel, dans la limite de ses capacités de production et de stockage.

La Société du Port de Pêche de Papeete, exploitante du marché d’intérêt territorial des produits de la mer et du Port de Pêche de Papeete, s’engage à mettre à disposition gracieusement des intrants de poissons (300 kg), deux fois par semaine (le lundi et le jeudi).

La Chambre de l’Agriculture et de la Pêche Lagonaire s’engage à former le moniteur d’enseignement pratique de l’activité agricole du CJA au broyage des déchets de poissons.

Le Service du Développement Rural s’engage pour sa part à :
1) assurer la collecte et le transport des intrants conditionnés dans des contenants de transport étanches, selon le planning défini entre le CJA et la S3P ;
2) assurer la livraison des bacs d’intrants dans le local du CJA.


Une convention de 12 mois, renouvelable par tacite reconduction, a été établie d'après ces accords.







A cette occasion, le jardin bio du CJA de Fare Ute a également été inauguré.