Août 21 2019

Centenaire du débarquement des forces ANZAC à Gallipoli : une exposition pour se remémorer...

Le Consul Honoraire d’Australie, en présence de la Consule Générale Adjointe d’Australie et l’inspecteur Murray Taylor de la Police fédérale australienne, commémoreront cette année le centenaire du débarquement des forces ANZAC à Gallipoli, en Turquie, le 25 avril 1915, avec une série d’activités organisées en étroite collaboration avec le Rotary club Papeete-Tahiti.

En présence de la Consule Générale Adjointe d’Australie, le 100ème anniversaire de l’Anzac Day sera marqué à travers ce programme d’évènements :

- 21 au 30 avril 2015
Exposition « Anzac Day et Papeete : Mémoires de la 1ere Guerre Mondiale » à la Mairie de Papeete. Accès libre et ouvert au public.

- 24 avril
Projections gratuites suivies de débats du film mythique, « Gallipoli » de Peter Weir avec Mel Gibson (1981) au Cinema Liberty. Séance scolaire à 8 h 30, et une pour le grand public à 17 h.

- 25 avril
Un service commémoratif au cimetière de l’Uranie à 8 h 30. Ouvert au public.


L'expo en bref...


Elle se tient de 9 heures à 17 heures, samedi compris (fermé le dimanche), dans la salle annexe des mariages au premier étage de l'Hôtel de ville. Cette exposition, en partenariat tripartite Consulat d’Australie, Rotary et Mairie de Papeete, raconte l’histoire des forces australiennes, néo-zélandaises et françaises sur les champs de bataille en Europe et en Océanie pendant la Grande Guerre. Nous nous rappelons leurs efforts conjoints pour protéger la liberté dans le Pacifique et ailleurs.

Cette année, les familles de deux soldats Anzac enterrés à Tahiti pendant la Grande Guerre seront présentes. D'ailleurs, l’un des projets de cette commémoration était la recherche et la venue de descendants de ces soldats. Les histoires de ces soldats seront mises à l’honneur lors de l’exposition.


(Crédit photo : Wikimedia Commons)


Informations générales


LES ANZACS

Le mot ‘ANZAC’ vient de ‘Australia New Zealand Army Corps’, la force australiennes et néo-zélandaises qui a été créé pendant la Grande Guerre.
Gallipoli fut l’une des campagnes militaires les plus importantes de l’histoire de l’Australie et la Nouvelle-Zélande. Gallipoli fut une campagne longue et sanglante qui aura duré huit mois et au cours de laquelle 8.700 soldats perdirent la vie. Son impact sur ceux restés aux pays, aura été immédiat et durable.
Le premier Anzac Day a eu lieu l’année suivante en 1916, le même jour que le premier débarquement, en reconnaissance des sacrifices de Gallipoli. C’est une tradition que nous continuons à perpétuer aujourd’hui.
L’Anzac Day reconnait les grands sacrifices faits par les soldats qui ont servi dans les forces armées australiennes et néo-zélandaises durant la Première Guerre Mondiale mais aussi au cours des autres conflits mondiaux qui ont suivi. L’Anzac Day, dont la pertinence perdure, fait maintenant partie intégrante de l’identité nationale de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande.
L’Anzac Day est une journée de souvenir, mais aussi de réflexion sur les qualités démontrées par les soldats de l’Anzac à Gallipoli et pendant les autres conflits, qu’on essaye d’émuler aujourd’hui : le courage, la persévérance, la compassion et l’esprit de camaraderie.


LES ANZACS DE LA POLYNESIE FRANCAISE

Deux soldats Anzac ont été enterrés au cimetière de l’Uranie à Papeete durant la Première Guerre mondiale dont un australien, le soldat Robert William Fuhrstrom et un néo-zélandais, le sergent Roy Leslie. L’histoire de ces derniers sera présentée lors de l’exposition Anzac Day et Papeete : Mémoires de la 1ere Guerre Mondiale.
Le soldat Fuhrstrom de Beaufort, de l’état du Victoria, a servi dans le nord de la France et en méditerranée où il a souffert de rougeole et de pleurésie chronique ce qui a entraîné son rapatriement en Australie.
Il décéda le 29 mai 1918 au cours de son voyage de retour d’une tuberculose, à l’âge de 23 ans. Le gouverneur de Tahiti présida alors ses funérailles en présence d’autres dignitaires.
Le Sergent Leslie, de la ville de Hawera en Nouvelle-Zélande, embarqua pour l’Europe le 16 octobre 1914. Il perdit la vie suite à la suite de ses blessures, à bord du bateau hôpital le Maheno le 5 septembre 1917 à l’âge de 23 ans.
Les descendants de ces deux soldats, feront le déplacement de l’Australie et la Nouvelle-Zélande pour se recueillir pour la première fois sur les tombes de leurs ancêtres et participer à l’exposition qui leur est consacrée à Tahiti.




Photos du vernissage