Octobre 17 2019

Apres les Jardins de Paofai et la marina de Papeete : le Front de mer continue sa transformation

Le maire de Papeete, Michel Buillard, et Albert Solia, ministre de l'Equipement, ont tenu ce mardi 15 septembre 2015 une conférence de presse relative aux travaux d'aménagement du Front de mer de manière générale, et plus particulièrement sur la réorganisation de la circulation au rond-point du Pacifique.

D'ici à la fin de l'année 2016, le Pays prévoit en partenariat avec la ville de Papeete "la réalisation d'une zone de promenade du côté montagne, qui concerne tout le front de mer, depuis Prince Hinoi jusqu'au rond-point Tahiti Nui. Nous sommes dans cet esprit de privilégier des zones dites de promenade, avec des aménagements paysagers", explique le maire de la capitale, Michel Buillard.

Pour ce dernier, qui a toujours souhaité l'ouverture de Papeete vers la mer, il s'agit bien d'une action s'inscrivant "dans la continuité d'un programme débuté il y a 20 ans" : "A l'époque, Papeete était centré vers le marché. Avec cette nouvelle orientation, nous avons privilégié l'idée d'une ville touristique. La commune a déjà entamé un programme d'aménagement des voiries, mis en place un réseau d'assainissement des eaux usées, etc. Tout cela prend forme progressivement au fil des ans. Avec cette promenade côté montagne, on viendra compléter cette vision globale de l'aménagement de Papeete."

Souvenons nous que le Front de mer s’est transformé au bénéfice d’espaces pour la population, les familles, les jeunes, les touristes :
- la place Vaiete le 16 février 2000
- la place To’ata le 27 juin 2000
- les Jardins de Paofai le 2 février 2010
- ou encore la Marina de Papeete le 23 avril 2015.

Au sujet des prochains aménagements, il faut retenir que "le boulevard Pomare va rester avec deux voies côté mer, trois voies côté montagne, mais la contre-allée va disparaître pour laisser place à des trottoirs et des espaces verts", résume le ministre de l'Equipement, Albert Solia.

Autre nouveauté dans ce projet : la mise en place d'une passerelle pour les piétons, peut-être au niveau du GIE Tahiti Tourisme, l'emplacement n'est pas encore arrêté. Les aires de livraisons seront bien entendu maintenues. Ces travaux sont proposés à la programmation budgétaire 2016, après de conséquentes études paysagères et environnementales. Le financement sera assuré par le Pays avec le concours financier de l’Etat, via les fonds du troisième instrument financier 2016.

Enfin, le rond-point du Pacifique, vieux de 15 ans déjà, n’est plus adapté aux besoins actuels. Face à un trafic particulièrement dense sur le boulevard Pomare et l’avenue du Prince Hinoi, des solutions pour favoriser la fluidité des véhicules ont été étudiées et retenues :
- Mise en place de feux tricolores modernisés utilisant le système d’onde verte qui permet de réduire « les bouchons » ;
- Interdiction aux véhicules arrivant de Fare Ute de tourner à gauche sur le Prince Hinoi. Cela désengorgera également le flux des automobilistes en provenance de Moorea.

"Il y a très peu de personnes qui tournent à gauche, de Fare Ute vers le prince Hinoi. Nous avons privilégié l'intérêt général", explique Albert Solia, qui n'a pas oublié les fortes réticences des usagers lorsque les aménagements du tunnel et du rond-point de Punaauia et de Taina ont été réalisés. Ces réticences sont aujourd'hui balayées puisque le système mis en place semble avoir fait ses preuves.

En conclusion, un important investissement va être consenti par le Pays. Au total, environ 1,2 milliard Fcfp sera consacré à la rénovation du tronçon situé entre la piscine municipale et le giratoire Jacques Chirac.

Les travaux du carrefour du Pacifique débuteront fin septembre 2015, pour un délai de 5 mois. Ils se dérouleront de 19h à 5h du matin afin d'occasionner la moindre gêne possible aux usagers.


Voir ici le plan d'aménagement du Boulevard Pomare "côté montagne"

Voir ici le plan de réorganisation de la circulation au rond-point du Pacifique