Février 28 2020

Sport-Santé : le programme 'Ea Ways i Papeete débute le 5 septembre prochain

Le projet ‘Ea Ways i Papeete est un programme d’action sport-santé mis en place par la commune de Papeete et répondant à l’appel à projet commun de la CPS et du Contrat de Ville sur le thème « Bouger plus et manger équilibré ».  Il s’inscrit dans la continuité de la politique sportive et de cohésion sociale menée par la ville depuis 1995. Il s'étendra de septembre 2016 à juin 2017.

La commune souhaite ainsi s’inscrire dans une démarche positive destinée à promouvoir et à favoriser l’accès au sport pour tous et, à terme, tendre vers une Ville SPORT-SANTE avec des programmes d’actions sportives adaptés à différents types de public.

Dans ce cadre, une réunion d’organisation s’est tenue mardi 30 août 2016 à l’Hôtel de ville de Papeete en présence de l’élu chargé des Sports Marcelino Teata, du Directeur Général des Services Rémy Brillant, de la Directrice des Sports Mata Ganahoa, du référent des activités sportives Tekuhei Chan, des référents de quartiers et des intervenants (coach diplômés, nutritionniste).



Le projet 'Ea Ways i Papeete se décline en quatre points :

Il s'agit d'abord de poursuivre à Tipaerui et à La Mission et d'étendre à Titioro et Taunoa les cours de fitness lancés en 2015, complétés par une autre pratique sportive, la marche nordique, ainsi que par des ateliers cuisine animés par une professionnelle.

Il est par ailleurs envisagé une action de prévention alimentaire en faveur des jeunes parents des quartiers, grâce à la tenue de consultations individuelles personnalisées et la mise en œuvre de cours de cuisine adaptés aux nourrissons, avec des menus faciles et pas chers. Les cours seront dispensés par une nutritionniste diplômée d'Etat.

Des séances d'activités aquatiques à la piscine municipale seront également proposées aux femmes enceintes et à celles ayant accouché après trois mois, en partenariat avec le Centre de la mère et de l'enfant.

Enfin, dans la perspective de contribuer à l'insertion sociale des jeunes en situation de déscolarisation et sans emploi, la commune prévoit d'inscrire ces derniers dans un programme qui comprend du cross fit et du water-polo. Ces séquences permettront la transmission de messages de prévention relatifs au respect, au fairplay, à la tolérance, etc.