Juillet 19 2019

Tavana en visite aux jardins partagés de Mama'o Aivi

Le maire de Papeete, Michel Buillard, était invité à visiter les jardins partagés de Mama'o Aivi, ce mardi 7 novembre 2017. Il était accompagné de Daniel Teaha et Hinatea Tama-Georges, deuxième et cinquième adjointes au maire et de Mata Ganahoa, directrice de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale de la mairie.

Tavana ainsi que les représentants du Contrat de ville et de l'association Rima Here ont aussi eu le plaisir de goûter aux plats concoctés avec attention par les jeunes de l'association qui ont principalement utilisé des produits issus des jardins partagés.

L'association Te mau a'a no Mama'o Aivi avait à coeur de convier les partenaires du projet " Je cultive mon avenir " à une visite afin que chacun constate les différentes variétés de légumes qu'ils ont pu faire pousser. Cette rencontre a aussi été l'occasion de présenter quelques-unes des réalisations des stagiaires du fa'apu et a permis de s'assurer de la qualité de leur travail.

Pour rappel, le projet " Je cultive mon avenir " est un projet multipartenarial réunissant le Contrat de ville, le Sefi, l'association Te mau a'a no Mama'o Aivi, l'équipe MOUS-OPH et la mairie de Papeete. D'une durée de 12 mois, ce projet poursuit l'objectif d'insertion sociale et professionnelle de 12 demandeurs d'emploi issus du quartier de Mama'o.

Pour cette année, le projet se traduit par la mise en place d'un accompagnement adapté, en lien avec l'agriculture et les métiers du bâtiment :
 - Atelier pré-qualification et savoir de base liés aux métiers du bâtiment : permettre aux stagiaires de développer les connaissances générales et les aptitudes professionnelles nécessaires à l'intégration en formation qualifiante dans le secteur du bâtiment;
- Atelier agricole : acquérir les savoirs de base en lien avec l'agriculture;
- Atelier de recherche d'emploi : accompagnement et technique de recherche d'emploi.

Il est ici non pas envisagé de former 12 agriculteurs ou 12 manoeuvres spécialisés, mais bien d'utiliser la formation comme un support nécessaire à faire évoluer la situation professionnelle de chacun.