Mars 06 2021

Les djeuns fêtent Vis Ta Ville !

Dans le cadre du Projet Educatif Local (PEL), la Ville de Papeete en partenariat avec l’Association Agir Pour l’Insertion (API), a organisé ce mercredi 15 décembre le dernier Vis Ta Ville de 2010, un événement festif pour célébrer la fin d’année.

Le député maire Michel Buillard accompagné de quelques élus s'était déplacé pour l'occasion. Les jeunes ont pu assister gratuitement à des concerts, à des démonstrations de DJ, et aussi se produire sur scène, car Vis Ta Ville, c’est avant tout un espace d’expression pour les jeunes.









Vis Ta Ville, des concerts et des démonstrations de DJ gratuits


Afin de célébrer la fin d’année, les « djeuns » ont été invités au Parc Bougainville pour faire la fête dans une ambiance conviviale et sans alcool. Au programme, des concerts gratuits avec Vaheana et Naia, Solive mais aussi des sessions de mix avec DJ Amnezia, DJ Tinytoon, DJ Psycho. Les élèves de l’école primaire Mama’o ont aussi présenté un spectacle de percussions inédit avec des instruments insolites.











Vis Ta Ville, un espace d’expression pour les jeunes
Depuis sa création en 2009, Vis Ta Ville est avant tout un lieu où les jeunes peuvent s’exprimer. La scène du Parc Bougainville est ouverte à toutes les prestations: danse, chant, battle… Toute forme d’expression est la bienvenue afin d’encourager la créativité, le respect et le partage.

Crée en 2007, le Projet Educatif Local (PEL) est un dispositif multipartenarial qui vise à favoriser la réussite éducative des jeunes issus des quartiers prioritaires. Plusieurs actions sont mises en place par la Ville de Papeete et l’Association Agir Pour l’Insertion (API), partenaire du projet : ateliers périscolaires, aides aux devoirs, activités extrascolaires, actions de soutien à la parentalité, l’évènement Vis Ta Ville, … Six établissements font actuellement partis du PEL : les écoles primaires de Mama’o, To’ata, Pina’i, Hitivanui, le collège de Taunoa et les CJA de Papeete. Le PEL de Papeete est soutenu financièrement par la Ville de Papeete, le CUCS, l’EPAP, la Direction des affaires sociales et la CPS.