Novembre 12 2018

L'exposition "Tend la main" jusqu'au 7 mai

L'Hôtel de ville de Papeete accueille jusqu'au 7 mai l'exposition "Tend la main", organisée par le Rotary Club de Moorea et l'APAAC. Ouverture de 9h à 18h, au deuxième étage. Vernissage jeudi 28 à 18h30. Une partie des fonds sera reversée à l'association "A toro i te rima".











Une exposition de peinture : POURQUOI ?

Au pays de Paul Gauguin douze peintres rotariens et sociétaires de la SNBA ont répondu avec enthousiasme à l’idée de Julie ROUSSIN-BOUCHARD de présenter leurs oeuvres à l’orée de l’automne tropical.


Patrice de la PERRIERE Directeur de la revue « UNIVERS DES ARTS » toujours en quête d’événements extraordinaires liés à la peinture a obtenu les motivations qui ont guidé Julie à organiser cette audacieuse exposition.

Julie ROUSSIN-BOUCHARD :
« Je préside pour l’année 2010-2011 le Rotary club de Moorea et j’avais à coeur d’entreprendre une action dont le but serait d’apporter une aide à l’association « tends la main » en langage polynésien « A toro i te rima » dont le principal objectif est le soutien aux enfants mal traités. J’ai des amis rotariens peintres, sociétaires de la NBA. Les conditions étaient réunies pour leur proposer une exposition à Papeete dont les bénéfices seraient réservés à l’association « A Toro i te rima » présidée par le Docteur Yves MARCET Past Président du ROTARY CLUB de TARAVO.
Il me restait à convaincre les membres de mon club, chercher au coeur de la ville un lieu d’exposition prestigieux, et des partenaires.
Monsieur Michel BUILLARD, député et maire de Papeete, qui dans les années passées a eu en charge le Ministère de la Culture en Polynésie a immédiatement donné son accord au projet, offert la grande salle d’exposition de l’hôtel de ville, et recevra les peintres présents.
Le Rotary sera présent avec tous les clubs de Polynésie mais surtout avec les très nombreux rotariens qui viendront de Nouvelle Zélande, des Cook, Salomon pour la « Conference » du District 9920 Pacifique sud.
Il convient d’ajouter le soutien très important trouvé auprès du ROTARY CLUB de MOOREA.
L’Association des amis de l’Art Contemporain « APAAC » déjà organisatrice de belles expositions à Papeete (Bonnefoit, Dabin, Menguy, Michel Henry, Arnaud d’Hauterives, Ambille, Sugiyama, Tysblat, Thiolat, Zacchi, Richard) apportera son concours.

Ce sont douze peintres qui seront aux cimaises de l’Hôtel de ville :
Dauphine de VALENCE vice présidente de la SNBA, sera l’invitée d’honneur.

Alain BONNEFOIT
Annie CHRISTY
Christiane DELAVAL-RECH
Jean DESVILLES
Jacqueline GARD-URBANEK
Marc HERON de VILLEFOSSE
Linda LE KINFF
Mirella MASIERO
Julie ROUSSIN-BOUCHARD
Victor SASPORTAS
Claude SAUZET

Avec la participation des artistes de Polynésie :
J Luc BOUSQUET, Benhilde MENGHINI peintres.
Jean TEMARII et Gilles ANZILUTTI, sculpteurs.


Je crois pouvoir affirmer que les peintres rotariens, et leurs amis souhaiteraient que cette action soit reconduite dans les années futures.
Alain BONNEFOIT, très connu à Tahiti, m’a fait savoir qu’il envisage de revenir peindre à Tahiti en 2012. Son séjour se clôturera par une exposition.
Voici cher Patrice brièvement présentée l’exposition de peintres rotariens. »


Julie ROUSSIN-BOUCHARD - julieroussinbouchard@mail.pf - tel : 56 46 76 ‒ 70 25 15


Les peintres sociétaires de la Société Nationale des Beaux Arts

Dauphine de VALENCE
Vice présidente de la SNBA, sera l’invitée d’honneur.
« On se demande comment Dauphine de Valence trouve encore le temps de peindre de magnifiques tableaux tant elle se consacre à la
promotion d’autres Artistes dans le cadre de ses activités prenantes à la Société nationale des Beaux Arts et à l’Ecole de Loire. » Jacques Guignard peintre

Alain BONNEFOIT
Alain Bonnefoit est né à Montmartre en 1937. En 1953 il entre à l'école Nationale des Arts Appliqués et à l'école des Beaux-Arts. Puis il s'inscrit à la section "Gravure et Sculpture" de l'école des Beaux Arts de Bruxelles.
En 1962, il est élève de Volti et découvre la sculpture et le nu féminin. Depuis lors, il se consacre pleinement à ce thème; son oeuvre est un hymne à la Femme qu'il décline à merveille du Sumi-e à la toile.
Hervé Bazin le qualifie de "Peintre des Vénus". Il a exposé en France, Italie, Belgique, Suisse, Allemagne, USA, Tahiti, Corée, Japon, etc…

Annie CHRISTY
Chevalier de l’Ordre de Palmes Académiques, sociétaire de la Nationale des Beaux Arts et de la Fédération Nationale de la Culture Française, Européan Art Group Annie Christy expose du 1er novembre au 15 décembre 2010, 28 de ses tableaux à l’huile à l’hôtel Mercure, Relays du Château à Rambouillet, (entrée libre). Le vernissage aura lieu le jeudi 18 novembre 2010 de 18h à 19h30 ; au cours de celui-ci elle dédicacera avec Suzy Maltret son livre Trajectoires (poésie peinture) écrit par Suzy Maltret poète, sociétaire des Poètes et Artistes de France, Présidente d’Arts et Lettres du salon des écrivains de Rambouillet.

Christiane DELAVAL-RECH
Artiste peintre, a fait ses études artistiques au Maroc où elle est née. Rentrée en France, suit les cours de l’Ecole des Arts Appliqués Duperré à Paris. Fréquente l’Atelier de la Grande Chaumière. En 1961, elle s’oriente vers le professorat d’Arts Plastiques à l’Education Nationale jusqu’en 1998 (Paris, région parisienne et l’Ile de la Réunion). En fin de carrière elle reçoit les Palmes Académiques.
Sociétaire de la Société Nationale des Beaux Arts (SNBA) depuis 2005, médaille d'argent en 2009. En 2010 reçoit le prix de l'Académie des Arts, Sciences et Lettres, admission à la Fondation Taylor.
Toujours à la recherche de nouvelles créations, elle se partage entre ses deux ateliers, l’un citadin, l’autre à la campagne.

Jean DESVILLES
" L'artiste nous prête ses yeux pour regarder le monde "
Très tôt, Jean DESVILLES a été attiré par la peinture. Il a suivi les cours du peinture cubiste ANDRE LHOTE, puis il a rencontré
Maurice BEJART, qui lui commande des Décors et des costumes et l'engage dans sa compagnie pour la création des éclairages de scène de ses ballets et l'on retrouve en lui le besoin de théâtraliser le monde.
Les oeuvres de Jean DESVILLES, peinture "imaginatif lyrique" travaille avec son ami MAX ERNST et lui consacre un film, qui est actuellement à l'exposition MAX ERNST au MUSEE D'ORSAY à Paris.
La plupart de ses oeuvres est un appel à la méditation intérieure dont l'exemple est suggéré par des personnages féminins, clés du tableau, sortes de miroirs initiatiques dans lesquels Jean DESVILLES nous invite à nous mirer pour nous découvrir, préposant à notre sagacité de somptueux rébus, d'une esthétique raffinée, nées de son imagination fertile.
Ses oeuvres sont représentées dans les collections particulières tant en France qu'a l'étranger et dans des musées et institus internationaux.




Jacqueline GARD-URBANEK
Née en 1921 Jacqueline peint depuis plus de soixante dix ans. Sa très riche carrière fut couronnée par plus de vingt cinq
distinctions prestigieuses.

Marc HERON de VILLEFOSSE
Rêves et songes animent son esprit , souvenirs passés et présents, telle est sa peinture;

Linda LE KINFF
Linda Le Kinff est née d'une mère française et d'un père brésilien. Ce riche mélange de cultures peut être ressenti dans son art: elle combine en effet dans ses peintures le style élégant et raffiné de la société française avec les couleurs vives et éclatantes représentatives
des pays de l'Amérique Latine.
Après avoir beaucoup voyagé, Linda est désormais basée en France, et a établi son atelier en région parisienne.

Mirella MASIERO
L’art est par essence contemporain même si au cours des siècles de nombreux chefs d’oeuvres ont été réalisés et nous servent aujourd’hui de référence absolue. Dire aujourd’hui comme nos maîtres anciens ne présente aucun intérêt.
Une époque ne peut être reproduite que par ses propres artistes, ceux qui ont vécu avec elle, car l’art ne saurait être autre chose que
l’urgence à ouvrir son coeur.
Chaque individu à sa vision du sujet, vision respectable si elle est formulée avec une justesse absolue, ne la saisir qu’à peu près c’est la
manquer, comme contrefaire des sentiments qu’on n’éprouve pas.
L’artiste est confronté aux subtiles difficultés du juste.

Julie ROUSSIN-BOUCHARD
"Qu’il me soit permis d’avouer que j’ai toujours entretenu quelque défiance à l’endroit des femmes qui s’adonnent à la peinture. La raison en est, que rares sont celles qui acceptent de faire de la "Peinture de Femme". Combien de fois me suis-je trouvé confronté à ces "images peintes" où le thème se voulait viril et fort, le dessin, la couleur, le sujet rejetant toute inspiration, toute aspiration émanant du monde de la féminité. Il est indéniable qu’au long des siècles, les grandes figures féminines de la Peinture furent celles qui assumèrent leur condition de femme, Madame Figée-Lebrun, Berthe Morisot, Marie Laurencin nous le démontrent. Qui peut mieux parler des femmes, de leur monde, de leurs aspirations, si ce n’est une femme.
Cette impudence secrète, cette introspection sans réserve, engourdie en ses songes, cette sensorialité latente, étrangement entretenue, combien d’hommes peuvent prétendre en comprendre la source.
Les secrets des femmes nous apparaissent semblables à ces fleurs étranges perdues au sein de quelques mondes lointains, esseulées, émouvantes et belles dans leur inquiétante et parfaite solitude.
Julie Roussin-Bouchard m’apparaît conforme à ce constat. Autodidacte, elle se consacre pleinement, totalement à son métier de peintre. L’attitude de ses modèles, l’incidence particulière accordée aux couleurs, à leur répartition sur la toile, relève d’une observation tranquille de mondes qui l’environnent.
Tantôt denses et lourdes, tantôt acidulées, ses frondaisons entretiennent autour de graciles présences, une ambiance, un rêve emprunt d’inquiétude et de mélancolie.
Le monde de Julie est à l’image de sa personnalité. Peintre elle l’est, décidée, elle n’aspire qu’à être totalement un peintre femme, et pourquoi pas une femme peintre." Arnaud d’Hauterives
Secrétaire Perpétuel de l’Académie des Beaux-Arts – Directeur du Musée Marmottan

Victor SASPORTAS
Né en 1945 dans cette charmante citée fortifiée du sud du Maroc, qui deviendra plus tard Essouira, Victor Sasportas est profondément
marqué par ses souvenirs d’enfance, passée sur les bords de l’Atlantique. Il n’y a qu’à voir son visage s’illuminer lorsqu’on lui parle de Mogador !
“Dans tout ce que je peins, Mogador est présente! ” C’est là-bas, face à l’océan qu’il manie pour la première fois le pinceau. Ce lieu le touche, l’inspire. Ce flot d’images et de sensations ne le quittera jamais.
Ses premières oeuvres sont toujours là. Elles ont trouvé l’écrin du petit salon-bibliothèque de la maison de Vanves, où il s’est installé avec sa famille il y a maintenant plus de vingt ans. Une maison qu’il a lui-même façonnée.
Depuis cinq ans, il y passe le plus clair de son temps consacré à la peinture. Avant cela, il n’avait quasiment pas touché un pinceau pendant quarante ans d’une vie active intense. Dorénavant, l’artiste se libère du temps pour ce et ceux qu’il aime : sa famille, la peinture,
l’art, les antiquités, les voyages…
Fasciné par Manet, Courbet mais aussi par Nicolas de Staël, Klee… Victor Sasportas se définit comme un “classique contemporain, un
touche-à-tout”.
Formes abstraites, paysages pittoresques, compositions florales, … Il peint “comme ça vient”, au gré de ses envies et sans d’autres styles
que le sien.
“J’aime voir, observer, capter, décrypter, décoder. .. et reproduire ce qui me passe par la tête! ”
Fin 2008, il a été invité à exposer dans deux salons prestigieux, au Grand Palais et au Carrousel du Louvre.
Une expérience stimulante, qui depuis, l’a amené sur de nombreux autres salons…
Fin 2008, il a été invité à exposer dans deux salons prestigieux, au Grand Palais et au Carrousel du Louvre.
Une expérience stimulante, qui depuis, l’a amené sur de nombreux autres salons…

Claude SAUZET
Il est né en 1941 dans une famille de mineurs, à La Grand Combe, dans le Gard. Ecole des Beaux-Arts de Nîmes.
L'Oeuvre de Claude SAUZET s'attache à la représentation de la vie. Ses personnages se retrouvent dans la vie quotidienne : l'intimité de
la maison, les rues, les marchés, les terrasses de cafés, le cirque, le carnaval ; le tout traité dans des couleurs chaudes, ocre et or, où la
lumière tient une grande importance.
Sa renommée dépasse rapidement les frontières ; ses toiles sont très demandées au Japon, aux Etats-Unis et dans de nombreux pays
d'Afrique.
Installé en région parisienne, il n'a pas oublié ses origines méditerranéennes et revient s'immerger régulièrement dans l'atmosphère des Cévennes de son enfance.
La Manufacture Robert FOUR à Aubusson tisse des tapisseries à partir des oeuvres de Claude SAUZET L’oeuvre de Claude Sauzet
s’attache essentiellement à la représentation de la vie des personnages que l’on peut retrouver dans le quotidien. Il aime peindre l’intimité de la maison, les rues, les marchés, les terrasses de café, le cirque, le carnaval. Sa renommée a dépassé les frontières de l’hexagone et ses toiles sont demandées au Japon et aux Etats-Unis.

Jean Luc BOUSQUET
Né en 1961, dans une banlieue de PARIS, Jean-Luc BOUSQUET est un nomade sans racines. Enfant rêveur et introverti, le dessin fait partie de sa respiration.

Benilde MENGHINI
Le style de Benilde Menghini est figuratif, avec une préférence pour la femme polynésienne et sa beauté mystérieuse. A travers ses toiles, l'artiste aime représenter un monde haut en couleurs où les courbes des corps et des chevelures se mêlent aux courbes naturelles des paysages polynésiens. Il en ressort une peinture équilibrée, harmonieuse et apaisante.
A son arrivée à Tahiti, elle connaît très vite le succès avec sa première exposition en 1986 et signe différentes commandes pour des hôtels et institutions publiques. Depuis lors, elle expose régulièrement et affirme son style, privilégiant les bleus et les ocres.
Les techniques utilisées sont principalement l'huile et l'aquarelle mais aussi le fusain. Ainsi la transparence naturelle de l'aquarelle se retrouve-t-elle dans ses peintures à l'huile, conférant à ses toiles ou à ses peintures sur vase une légèreté indéniable.
Née en Italie, après des études en Beaux-Arts et architecture à Venise, elle arrive en Polynésie Française où elle vit depuis 1985.
Plusieurs expositions dans son parcours professionnel, expositions personnelles à la Galerie Winkler, expositions collectives à la Mairie
de Papeete, ainsi que plusieurs commandes pour la décoration d'hôtels et de services publics. Les techniques utilisées sont principalement l'huile, I'acrylique et l'aquarelle, avec des formats différents, sans oublier les fresques en grandes dimensions. Le style est figuratif, avec une préférence pour les personnages, spécialement tourné vers l'univers des femmes, leur beauté magique et mystérieuse.
C est un univers coloré et rayonnant où les courbes des corps se mêlent aux arabesques de la nature polynésienne.

Jean TEMARII
Sculpteur autodidacte de Moorea. Travaille le bois avec une sensibilité qui révèle une grande poésie par la douceur des formes et des sujets proposés .