Novembre 16 2019

Inauguration du jardin collectif et partagé à Mama'o Aivi



Projet pilote et expérimental, lieu de découverte et de sensibilisation, le jardin collectif et partagé de Mamao Aivi a été inauguré ce vendredi 21 octobre en présence notamment du député maire Michel Buillard, des membres du conseil municipal ainsi que du ministre de l'agriculture, Kalani Teixiera.



Situé au sein du quartier de Mama’o Aivi, le projet consiste en la réalisation d’un
potager (cultures maraichères) sous la forme d’un jardin collectif (mobilise les
habitants du quartier via les associations) et partagé (on plante et on récolte
ensemble).
Le jardin collectif et partagé apparait comme un élément de réponse simple et
rapide, face aux attentes et aux besoins sociaux, économiques et
environnementaux perçus dans le cadre de l’opération de Résorption de l’Habitat
Insalubre de Mama’o, permettant également de limiter l’extension de la zone
d’habitat informel.
De plus, ce projet est un signe fort lancé en direction des habitants sur la volonté de la commune d’être présente au sein du quartier.

Le projet a pour objectifs :

· de développer le lien social, en favorisant la participation des habitants et des associations à la dynamique de quartier ;
· d’accompagner les associations dans leur démarche d’insertion des publics
éloignés de l'emploi via la mise en place de formations et de contrat aidés à
destinations des futurs « jardinières » et « jardiniers » (partenariat noué avec le
SEFI et le SDR) ;
· d’apporter une éducation à l’environnement et un apprentissage du « bien
manger », via une sensibilisation à la protection de l'environnement et un
travail développé autour des thématiques de la santé, de l'alimentation et de
l'hygiène de vie ;
· de favoriser l'accès à une alimentation saine pour les ménages les plus modestes ;
· de contribuer à une amélioration durable du cadre de vie au sein du quartier
de Mama’o Aivi.

En outre, d’un point de vue écologique, ce projet est un formidable terrain
d’expérimentation pour la pratique d’une agriculture intégrée, favorisant ainsi un
mode de culture respectueux de l’environnement.



FINANCEMENT
D’un cout total de 7 010 408 FCFP, le projet est financé à hauteur de 60% par le
Contrat Urbain de Cohésion Social (soit 4 206 245 FCFP) et à hauteur de 40% par la commune de Papeete (soit 2 804 163 FCFP).


LA VIE DU JARDIN COLLECTIF
L’animation ainsi que la gestion du jardin est confiée à une association du quartier, qui a également en charge la gestion du matériel, ainsi que l’accompagnement des « jardiniers et jardinières ».
Dans le cadre d’une action d’insertion des « jeunes » du quartier et afin de leur
permettre de pouvoir bénéficier d’une formation, l’association en charge de la
gestion et de l’animation du jardin a obtenu la mise à disposition de 12 CPIA.
Issus des trois associations du secteur (4 par association), les CPIA bénéficient ainsi d’une formation qualifiante, ainsi que d’un accompagnement individualisé.
En plus des formations dispensées par le SEFI, des interventions régulières d’un
technicien du SDR et du chef pépiniériste de la commune sont prévues.

Ces interventions sont l’occasion d’aborder de multiples thématiques en lien avec l’agriculture et l’environnement, mais également de dispenser aux habitants du quartier des conseils techniques leur permettant de mener à bien leurs projets.
Enfin, afin de favoriser les liens entre les habitants et d’anticiper la suite du projet, il est envisagé d’associer à cette action quelques adultes du quartier, permettant
ainsi un suivi régulier des CPIA, mais également une appropriation du jardin par
l’ensemble des habitants du quartier.

TRAVAUX RÉALISÉS
D’une superficie d’environ 1 100 m², le Jardin collectif et partagé de Mama’O Aivi a
nécessité des travaux d’aménagement.
Trois plateformes ont ainsi été réalisées :
- une plateforme haute, d’environ 160 m² destinée à la culture des aubergines,
concombres et poivrons.
- une plateforme intermédiaire, d’environ 800m² destinée à la culture des
salades, pota, tomates, haricots longs,…
- une plateforme basse, d’environ 140m² (en cours de réalisation).
Des citronniers, des bananiers, des papayers, ainsi que des ananas sont également cultivés.
Enfin, un plateau sportif est en cours d’aménagement en contrebas du jardin,
permettant notamment la pratique du Volleyball.

PARTENAIRES
Les partenaires du projet sont :
· Le syndicat mixte en charge du Contrat Urbain de Cohésion Sociale de
l’agglomération de Papeete
· Le ministère de l’agriculture ;
· Le Service du développement rural ;
· Le Service de l’Emploi, de la Formation et de l’Insertion Professionnelle ;
· Les associations de quartier.






















Début de la formation théorique










Illustration des travaux d’aménagements