Septembre 21 2019

POD 2012 - "Faisons encore mieux, tous ensemble contre la filariose."

Campagne de lutte contre la Filariose en Polynésie française en 2012


C'est reparti ! La campagne 2012 de lutte contre la filariose est lancée en Polynésie française. Dans les écoles, à domicile, dans les structures de santé et les lieux publics, les précieux cachets seront distribués à tous. Cette année encore, place sera faite à la prise observée directe.

La filariose de Bancroft est une maladie provoquée par un parasite, Wuchereria bancrofti. Il est transmis par des moustiques sous la forme de minuscules larves (larves infectantes). Elles circulent dans le sang et atteignent les voies lymphatiques pour se transformer en 4 à 6 mois en filaires adultes (macrofilaires).



En Polynésie, le principal moustique vecteur de la maladie est Aedes polynesiensis. Il vit généralement en zone rurale et se reproduit dans les eaux stagnantes à l'intérieur de récipients naturels (trous d'arbre, de crabes, cocos coupées) ou artificiels (pneus, boîtes vides…).

Les personnes infectées par la Filariose Lymphatique ( FL) restent généralement asymptomatiques pendant longtemps. Les symptômes tels que l’hydrocèle et l’éléphantiasis des membres ne surviennent qu’après plusieurs années. Les filaires entraînent une dilatation des vaisseaux lymphatiques qui sont responsables de l’augmentation de volume des membres ou des parties génitales masculines. L’évolution est marquée par des épisodes douloureux des parties atteintes.



Le principal moyen de lutte contre la filariose lymphatique est l’administration annuelle de dyéthylcarbamazine (DEC) et d’albendazole (ALB), plus connu sous le nom de Notézine, à toute la population à partir de l’âge de 2 ans, à l’exclusion des femmes enceintes et des personnes présentant des contre-indications médicales. Ces médicaments détruisent les larves ou microfilaires présentes dans l’organisme humain.

En 2012, la participation communautaire organisée en collaboration avec les communes a pour objectif d’augmenter la part de distribution des médicaments à domicile. Ce sont des ambassadeurs de la lutte contre la filariose qui assumeront ce rôle sous la supervision des personnels de santé et des référents des communes.



Dates à retenir :


Du 13 février au 9 mars : Distribution en milieu scolaire


Du 12 mars au 23 mars : Distribution à domicile par les ambassadeurs de la lutte contre la filariose

Du 26 mars au 30 mars : Distribution dans les structures de santé, dispensaires et médecins libéraux volontaires

Le 27 mars : Journée Filariose - stands dans les lieux publics

Du 27 mars au 1er avril : Distribution dans les pharmacies